musicapablo
Compléments aux cours d'éducation musicale du collège à visée pédagogique.

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A VOIR OU A ENTENDRE (16)
· ACCUEIL (2)
· DE LA PUB ! (10)
· DES MOTS, TOUJOURS DES MOTS (3)
· DROIT D'AUTEUR (2)
· HDA / Aide méthodologique (4)
· HUMOUR TOUJOURS (10)
· INSOLITE (2)
· LA CHORALE (22)
· LE COIN DES LYCEENS (6)
· Les plans de Denise : ) (1)
· Madame, ça a sonné ! (2)
· Niveau 3eme (11)
· Niveau 4eme (10)
· Niveau 5eme (5)
· Niveau 6eme (7)
· POUR LES PROFS (1)
· SORTIES PEDAGOGIQUES (4)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· LE SACRE DU PRINTEMPS: entre rupture et continuité
· L'AFFICHE ROUGE
· LE MYTHE D'ULYSSE (HDA)
· MUSIQUE AU MOYEN-ÂGE
· ARTISTES DANS LA TOURMENTE / La chanson de Craonne

· DE L'AFRIQUE AUX CHAMPS DE COTON
· MUSIQUE TRADITIONNELLE D'AFRIQUE
· Psychose, analyse de la scène de la douche
· Musique horizontale / Musique verticale
· MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire
· Musique et esclavage: le combat des abolitionnistes
· Musique populaire / Musique savante : la valse
· LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU JAZZ
· LA VOIX: comment ça marche ?
· L'épreuve orale d'histoire des arts: ça se prépare !

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· francollege
· L'art d'écouter
· Ces chansons qui font l'histoire
· Arts et histoire
· Connaissance de la musique
· Partitions


Statistiques

Date de création : 15.07.2012
Dernière mise à jour : 14.05.2015
126 articles


Images

Musique horizontale / Musique verticale

Publié le 14/05/2015 à 19:54 par punsolamusique
Musique horizontale / Musique verticale

Piet Modrian / Composition avec grille 2 (1942)

 

 

 Quels types d'écritures pour quels effets ?

 

 

Dans cette séquence, nous étudierons deux types d'écritures musicales: l'écriture horizontale et l'écriture verticale.

Le compositeur peut choisir, en fonction du rendu sonore qu'il souhaite privilégier l'une ou l'autre de ces écritures, ou les alterner.

Dans un premier temps, nous étudierons des œuvres dans lesquelles ces écritures sont facilement identifiable. Cela sera l'occasion d'étudier ds oeuvres incontournables de la musique baroque. Le but étant ensuite d'aborder des œuvres plus complexes, avec l'écoute d'œuvres de JS Bach.

Les œuvres choisies appartiennent toutes à la même période artistique, celle de la musique baroque, cela te permettra d'identifier les principales caractéristiques de la musique de cette période. .

 

 

 

ECRITURE VERTICALE

 

 

GEORG FRIEDRICH HAENDEL

(1685-1759)

Compositeur allemand naturalisé anglais, compositeur officiel du roi d'Angleterre au moment des faits.  

 

 

 

ECOUTE DE L'ALLELUIA

(extrait du Messie, oeuvre composée en 1741)

 

 


 

La puissance de cette œuvre vient essentiellement du fait que les voix chantent en homorythmie.

Le chœur mixte est constitué des voix suivantes : soprano, alto, ténor et basse.

 

Pour mettre en valeur le texte et permettre une meilleure compréhension de celui-ci, Haendel utilise au début de cette œuvre l'écriture verticale.

L'orchestration, avec l'importance donnée au cuivre, contribue également à rendre cette œuvre très dynamique.

 

Instant Voici : )

Lors de la première représentation de cette oeuvre à Londres en 1742, l'émotion fut si grande que le Roi d'Angleterre en personne s'est levé et est resté debout jusqu'à la fin du morceau, entraînant avec lui tout le public.

Cette pratique est devenue depuis lors une tradition très souvent respectée.

 

 

 

ECRITURE HORIZONTALE

 

JOHANN PACHELBEL

(1653-1706)

 

 

CANON

 


 

 

Ce canon est une pièce de musique de chambre de l'époque baroque composée pour 3 violons et basse continue.

Le violon 1 joue la mélodie qui sera reprise ensuite par les violons 2 et 3 mais de façon décalée.

Le canon est l'illustration même de l'écriture horizontale.

Je te propose ici une version différente de celle travaillée en classe.

La basse continue n'est plus jouée au clavecin mais par l'orgue (instrument également en vogue durant la période baroque). Tu peux noter également la présence d'un luth.

 

JEAN-SEBASTIEN BACH

(1685-1750)

 

 

Sicut locutus est

Extrait du Magnificat

 


 

 

 

 

 

PROJETS MUSICAUX

 

Pour mieux assimiler les deux types d'écriture, le mieux c'est de les pratiquer.

Donc pour une fois, nous apprendrons 2 chants dans la séquence:

- Un canon

- l'eau de Jeanne Cherhal

 

Différents canons possibles

(selon les années)

 

Gaudeamus Hodie

 

***

Shalom chavelim

(canon à 4 voix)

 

***

 

COOL

Avec une réécriture des paroles par les élèves.

 

En parrallèle de l'apprentissage d'un canon

 

L'eau /Jeanne Cherhal (2006)

 

Chanson dans laquelle monodie et polyphonie alternent. Ecriture à 2 voix en homorythmie (les 2 voix sont dépendantes l'une de l'autre).

 


 



Gage

Publié le 14/05/2015 à 15:29 par punsolamusique

 

 

Chers élèves de 6eme 4

Chère Mme Dupuy, 

 

 

Voici donc la preuve que le dicton 

"Punsola dit, Punsola fait"

n'est pas usurpé*

 

 

 

*Je compte bien sur Mme Dupuy pour vous expliquer ce dernier  mot de vocabulaire : )

 

 

Je vous dis donc à vendredi pour la suite

de nos aventures gourmandes et sonores...

 

A ce propos, 

voici une vidéo qui devrait vous permettre de travailler

le chant de la mouette : )

 

Petit rappel, je suis à la recherche de vieilles cassettes vidéo

que vous êtes prêts à sacrifier !

 

 

 

 

 

 

 

Notre final !

Publié le 13/05/2015 à 18:03 par punsolamusique
Notre final !

 

 Version Andrews Sisters

 

 

 

 

 

MEDLEY LOVE

Publié le 13/05/2015 à 17:33 par punsolamusique
MEDLEY LOVE

 

 

 

L.O.V.E

 

 

 

 

 

FLY ME TO THE MOON

 

 

  

 

 

LA MER 

 

Ns chantons une adaptation française de la version anglaise qui est elle même la version anglaise de la version française :))

 

 

 

 

 

Voici la version originale chantée par Charles Trenet

 

 

 

 

 

 

 

Ce week-end: tous à l'opéra !!!

Publié le 09/05/2015 à 08:19 par punsolamusique
Ce week-end: tous à l'opéra !!!

 

 

 

Vous rêvez de monter sur scène, de découvir un théâtre à l'italienne, d'essayer de magnifiques costumes, de déambuler dans un théâtre en allant du parterre au poulailler...

 

 

Eh bien, sachez que tout ceci est possible grâce aux

 

JOURNEES PORTES OUVERTES

DU THEATRE DU CAPITOLE 

DE TOULOUSE

qui ont lieu ce week-end

(9 et 10 mai 2015)

 

 

 

Je vous invite à profiter de cette manifestation intitulée

  

TOUS A L'OPERA !!!

(manifestation entièrement gratuite)

 

 

 Pour consulter le programmede ces 2 journées 

http://www.theatreducapitole.fr/1/l-actualite-du-capitole-219/2014-2015/tous-a-l-opera-1909.html

 

  

 

Epreuve orale HDA: ce qu'il ne faut pas faire :)

Publié le 07/05/2015 à 08:14 par punsolamusique

 

 

 

 

CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE

 

 

 

(dans l'ordre de la vidéo)

 

 

- Ne pas être concentré au moment de l'épreuve

- Ne pas connaître les modalités et le déroulement de l'épreuve

- Ne pas maîtriser ton sujet

- Dire des inepties (absurdités)

- Heu .... heu..... à toutes les phrases

- Avoir un discours incompréhensible, le mieux étant de faire des phrases simples !

- Se cacher derrière tes notes

et bien d'autres choses encore ...

 

LE MIEUX ETANT DE SUIVRE LES CONSEILS DE TES PROFESSEURS !!!

 

 

 

Merci aux professeurs du collège de Montfort en Chalosse pour la mise en ligne de cette vidéo.

 

MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire

Publié le 04/05/2015 à 07:30 par punsolamusique
MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire

 

 Quels sont les différents lieux de la musique au cinéma ?

***

Quel est le rôle de musique au cinéma ?

 

***

  

 

 

UN PEU D'HISTOIRE ...

 

1895

Les frères Lumière

 

 

(ingénieurs français)

inventent le cinématographe

 

 

 En complément du cours, je te propose de visionner le 1er film de l'histoire du cinéma :

 


 

 1.La Sortie des usines Lumière 2.Départ en voiture 3.Repas de bébé4.Arroseur arrosé5 Partie de cartes 6 Démolition d'un mur.

 

 

1896

Georges Méliès

(français)

 

 

 

Fusion de la cinématographie

avec la magie

 

 

 

 

 

1927

"The Jazz singer"

premier film parlant

 

 

 

Le vitaphone inventé en 1926 permet la synchronisation de l'image et du son.

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS ...

Pour mieux connaître l'histoire du cinéma, tu peux ... aller au cinéma !

L'année 2011 a été riche en films sur l'histoire du cinéma.

A l'heure de la 3 D, les cinéastes semblent nostalgiques des début du 7eme art.

 

 

Le réalisateur Martin Scorsese dans

"HUGO CABRET"rend hommage

à Georges Méliès

 

 

 

 

"The artist"

 

 

Le film relate les tribulations d'un acteur du muet au moment où le cinéma devient parlant

(cf article dans la rubrique "A voir").

 

  

LES DIFFERENTS LIEUX DE LA MUSIQUE

 

Musique diégétique in, hors champ et extra-diégétique ... Il est difficile de s'approprier le vocabulaire.

Aussi, je te propose dans un premier temps de comprendre ces notions sur un plan fixe : une vignette de BD !

 

MUSIQUE DIEGETIQUE IN

(source visible à l'écran)

 

 

 

 MUSIQUE DIEGETIQUE HORS-CHAMP

(source non visible à l'écran

mais qui appartient à l'histoire)

  

 

 Maintenant à toi de jouer, avec la scène d'ouverture de JAWS réalisé par Steven Spielberg en 1975 (tu peux toujours t'aider du cahier pour identifier les différents lieux de la musique de cet extrait) :

 

 

La musique composée par John William (né en 1932) participe activement au récit.

Le motif mélodique (musique extra-diégétique: BO du film) est associé à un personnage (ici le requin) et l'accompagne pendant tout le film.

Le spectateur associe ce motif au danger. Il suffit juste de le faire entendre pour provoquer la peur chez le spectateur.

John Williams obtiendra avec cette partition, l'oscar de la meilleure musique de film.

Il est depuis, le compositeur attitré de Steven Spielberg et de George Lucas.

 

 

LE STORYBOARD A l'ORIGINE DE CETTE SCENE

 

 


Storyboards des dents de la mer par moidixmois

 

 

 

 

Quelques compositions de John Williams

 

.1975 : Les dents de la mer (Jaws) de Steven Spielberg

.1977 : Star Wars de George Lucas

.1981 : Lss aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg

.1993 : Jurassic Park de Steven Spielberg

.1993 : La liste de Schindler de Steven Spielberg

.1997 : Amistad de Steven Spielberg

.2001 Harry Potter à l'école des sorciers

 

Il est impressionnant de constater que nous sommes tous capables de chanter les principaux thèmes de ces différents films !

 

 

CURIOSITE

 


 

Sans commentaire !!!

 

  

 

UNE AUTRE UTLISATION DE LA MUSIQUE AU CINEMA

L'ANACHRONISME

 

 

 

 MARIE-ANTOINETTE

(2006)

Réalisatrice : Sophia Coppola

 

 

 

L’originalité de cette bande sonore réside dans le fait de l’utilisation de musique pop dans un film « historique ». Ce mélange de musique du 18eme et de musique moderne crée un anachronisme (consiste à placer un concept ou un outil inexistant à l'époque illustrée dans le film) ; ce qui donne une atmosphère très particulière au film et met en lumière un aspect très contemporain de la personnalité de Marie-Antoinette.

Sophia Coppola est plus intéressée par l’évocation des sentiments d’une jeune fille Marie-Antoinette que par le fait de respecter la réalité historique.

 

 

 

 

PROJET MUSICAL

En fonction des années

 

When I'm gone

(cup song)

 

 

 

BLOODY SUNDAY / U2

(avec accompagnement à la batterie)

 


 

 

Composée en 1983 par le groupe U2, cette chanson deviendra le générique du film, du même titre, réalisé par Paul Greengrass en 2002.

 

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

 

http://www.lumiere.org/esthetique/jaws.html#vue1

http://chanson-du-film.lehall.com/home256.html

 

 

AUTRE SEQUENCE

A METTRE EN RELATION

 

 

Musique au cinéma /II- Analyse d'une scène culte

 

(scène de la douche de Psychose)

 

http://punsolamusique.centerblog.net/31-


 


 

Le romantisme c'est fantastique: Nuit sur le mont chauve

Publié le 01/05/2015 à 06:36 par punsolamusique
Le romantisme c'est fantastique: Nuit sur le mont chauve

         Carl Gustav Carus- Colysée au clair de lune (1828)

 

 

Le romantisme est un courant artistique qui se développe au XIX siècle en Europe.

Dans les œuvres romantiques, des thèmes seront privilégiés : le sentiment amoureux, l’amour de la nature, le goût pour l’exotisme, l’expression de la solitude mais aussi celui du fantastique.

 

Nous allons à travers cette séquence (qui en fait en regroupe plusieurs) étudier comment ces différents thèmes sont abordés par les artistes romantiques et voir si certains d'entre eux sont encore source d'inspiration pour les artistes d'aujourd'hui. 

 

 

Le fantastique

(travail à mettre en lien avec votre cours de français)

 

 

Le fantastique est un genre littéraire né en Allemagne au XIXème siècle qui a pour particularité d’insérer des éléments non naturels ou non vraisemblables dans le récit sans que le lecteur puisse savoir si ces faits sont de l’ordre du réel ou du surnaturel.

 

Fantômes, squelettes, sorcières,  vampires, animaux monstrueux et malfaisants, momies … vont apparaître dans les récits.

 

A la lecture de ces différents textes, les peintres et les compositeurs du XIXème siècle vont s’emparer de ces nouveaux sujets et vont les intégrer dans leurs œuvres.

 

 Le fantastique embrasse alors tous les arts.

 

 Dans cette séquence, nous allons suivre le parcours d'une oeuvre très représentative de ce genre et qui met bien en lumière comment les artistes de domaines différents peuvent s'influencer. Il s'agit de: 

 

"Nuit de la Saint-Jean sur le Mont-Chauve"

 

 A l'origine, cette histoire éditée en 1831, est née

de l'imaginaire d'un écrivain russe

 

Nicolas Gogol

 


 

La nouvelle de Nicolas Gogol met en scène une sombre fête de sorcières en présence de la divinité des ténébres "Chernobob" dans le russie Païenne. 

 

Dans ce récit qui se déroule bien entendu de nuit, sorcières, apparitions, divinité des ténébres ...  sont réunis pour offrir au lecteur un univers fantastique où les frissons sont garantis.

 

 

 La lecture de cette nouvelle a inspirée

Modest Moussorgski

qui compose en 1867

"Nuit sur le Mont Chauve"

  

 

Cette oeuvre est composée pour un orchestre symphonique. 

Modest Mousorgski ne peut donc, pour décrire cet univers fantastique,

faire appel au pouvoir des mots, encore moins de l'image.

 

Comment le compositeur va t-il alors procéder pour mettre en musique cet univers fantastique ?

 

 Ecoute principale

 


 

 Analysons le début de l'oeuvre

(tempo, formation, caractère)

 

Dès le début de son œuvreModest Moussorksy propose un climat très agité.

Le tempo de l’œuvre est noté Allegro feroce (rapide avec férocité).

La musique est haletante, angoissante.

 

Tous les instruments de l’orchestre sont mis à contribution pour mettre en scène l’arrivée des voix souterraines, des esprits et de Chernobog.  

 

Les cordes répétent inlassablement un motif très bref constitué de notes très rapides. Ce motif très volubile semble évoquer quelque chose d'immatériel qui se propagerait comme un essaim d'abeille. 

 

Les timbales (au nombre de 4)contribuent fortement à l'agitation du début. 

Moussorgski ne laisse pas de répis à l'auditeur qui ne peut qu'être térrifié à chaque roulement de timbale. 

 

Percussions - Timbale Adams Philharmonic Dresden à crémaillè

 

Le personnage de Chernobog est rapidement identifiable.

 

Après 18 secondes, une mélodie jouée par le pupitre des cuivres surgit de ce vacarme. Il s'agit de Chernobob.

Cette arrivée est d'autant plus tonitruante (définition: avec grand bruit) que le thème composé par Modest Moussorgski contraste fortement avec ce qui est joué depuis le début.

 

Le thème qui représente la divinité des ténébres est composé avec des notes de valeurs longues, dans le registre grave et est joué par les cuivres qui n'avaient pas joués depuis le début de l'oeuvre.

 

Nul ne peut ignorer l'arrivée de ce personnage central

de l'oeuvre.  

 

L'analyse de ce début nous permet de mieux comprendre comment un compositeur peut mettre en musique des éléments appartiennent à l'origine à un récit. 

 

Pour évoquer une atmosphère fantastique et les

personnages qui s'y rattachent,

le compositeur va procéder par analogie.

Il associe une idée, un personnage à un son,

à un thème musical. 

 

Il choisit donc les paramètres du son

(hauteur / intensité / durée et timbre)

en fonction de ce qu'il veut représenter

musicalement. 

 

 

Cet enregistrement me permet de rendre hommage à 

Claudio Abbado

 

 

immense chef d'orchestre

décédé en 2014. 

 

 

CURIOSITE

 

En 1933,

Alexander Alexeieff propose une illustration de la célèbre

partition de Modest Moussorgski

 


une nuit sur le Mont chauve par macalistair

 

 

 

Largement plus célèbre, voici la version animée que propose

Walt Disney en 1940 de "Nuit sur le Mont Chauve"

 


Fantasia - Une Nuit sur le Mont Chauve par disney-world81

 

 

L'oeuvre de Nicolas Gogol sera également adaptée au cinéma par le réalisateur russe Youri Illienko

 

 

Séquence à mettre en relation avec le travail fait sur

"La danse macabre"

du compositeur Camille Saint-Saëns.

Oeuvre abordée dans la séquence 

"Quand l'orchestre frissonne"

(niveau 6eme)

 http://punsolamusique.centerblog.net/61-quand-orchestre-frissonne-la-musique-descriptive

dm1.jpg

 

 

 PROJET MUSICAL

 

 

Le jour le plus froid du monde

(2007)

Dyonisos 

dionysos 2012 Dionysos nouvel album en préparation

 

« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, les os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau ».

  Mathias Malzieu, extrait du roman « La Mécanique du Cœur ».

 

 

 

 


Du roman au film d'animation en passant par un album

 

Jack et la mécanique du coeur

une adaptation animée du roman et de l'album 

"La mécanique du coeur"

 


 

Cette adaptation réussie doit beaucoup au travail de l'illustratriceNicoletta Ceccoli

 

 

miss acacia sous la neige

 

 

 

 

 

AUTRE SEQUENCE AUTOUR DU FANTASTIQUE SUR CE BLOG 

 

Image illustrative de l'article Le Cauchemar (Füssli)

 

http://punsolamusique.centerblog.net/12-le-romantisme-c-est-fantastique

 

 

 

L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !

Publié le 14/04/2015 à 06:26 par punsolamusique
L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !

 

Voici quelques conseils méthodologiques

pour préparer ton oral d'histoire des arts

 

***

 

Attention, 

cette épreuve est un examen,

il te faut donc suivre scrupuleusement les consignes

données dans la lettre adressée par l'établissement.

Je te conseille donc,

avant de te lancer dans ton travail de révision de bien relire ces consignes.

Cela te permettra de bien répondre aux attentes du jury.

 

 

De l'organisation de ton travail 

 

- 1-

Renseigner le formulaire "Epreuve histoire des arts"

(document à rendre le vendredi 20 mars à ton professeur référent HDA)

 

La préparation de cette épreuve nécessite un travail sérieux,

un investissement personnel,

il faut donc que tes choix se portent sur des objets d'étude que tu souhaites approfondir, qui aiguisent ta curiosité. 

 

-2-

Les exposés

 

 Une fois que tu as fait tes choix, tu dois t'attaquer à la préparation de chaque exposé. 

 

Pour chaque objet d'étude, tu dois adopter la même démarche de travail: 

 

1- Relire tous les documents mis à ta disposition par ton ou tes professeurs ou élaborés par tes soins sur chaque objet d'étude:

- Cours sur le cahier

- Fiches HDA

- Evaluations écrites faites sur le sujet + relecture des corrections de ces évaluations.

 

- Réalisations 

 

- Articles du blog correspondants aux objets d'étude ..

 

 

 

Voici quelques questions qui vont t'aider

à mieux cerner ton sujet

 

 

 

 

- Pourquoi les professeurs ont abordé cet objet d'étude ?

 

- Dans le cadre de quel cours, de quelle discipline, de quelle séquence, de quelle thématique ? 

 

- Qu'est-ce qui est important dans cette oeuvre ou chez cet artiste, courant artistique…?

 

 - Y a-t-il des éléments novateurs, en rupture avec le passé ? ou au contraire s’inscrit-il dans une tradition ?

 

- Quelle est la volonté de l’artiste dans cette œuvre ?

 

- Quels sont les procédés utilisés par l’artiste pour arriver à ces fins ?

 

- As-tu abordé en classe d'autres oeuvres artistiques appartenant à d'autres domaines dans lesquelles on retrouve la même volonté, la même démarche artistique ?

 

 

Maintenant que tu as relu tous les documents travaillés dans le cadre de la classe, que tu sais répondre à ces questions, tu devrais bien maîtriser ton sujet et savoir ce qu'il est important d'aborder dans ton exposé.

 

 

Tu peux passer à l'organisation de ton exposé.

 

Mais auparavant ...

Quelques recommandations importantes

 

 Eh oui ... encore, encore des conseils 

mais l'article est fait pour ça !

 

 

Ton exposé ne doit PAS être:

 

la récitation mot à mot de ton cours, 

 

de ta fiche HDA 

 

ou d’un quelconque texte trouvé sur internet 

 

La lecture d’un article wikipedia

n’est PAS un exposé !

 

 

 

Un exposé d'Histoire des arts

 

ne doit pas être:

 

 

 

- Un exposé d'histoire tout en sachant qu'il est bien entendu important d'évoquer le  contexte historique de l’œuvre (surtout pour certains objets d'étude) mais cela ne doit pas être le seul contenu de ton exposé. 

 

- La récitation de la biographie d'un artiste (surtout pas !!!!!)

 

 

- L'histoire du film, du roman ou de l' opéra ...

 

 

 

 

 

Mais alors...

 

ON PARLE DE QUOI ???

 

 

  

Cette épreuve est un oral d'histoire des arts. Tu dois donc parler d’art, d’œuvres d’art, situer ces oeuvres dans leur contexte (historique et mouvements artistiques), de techniques artistiques utilisées par les artistes, et utiliser le vocabulaire approprié.

 

Lors de ton exposé, fais comme si le jury ne connaissait rien au sujet, explique lui tous les termes importants. 

 

Cela te permettra de montrer au jury que tu as bien assimilé les connaissances et que tu maîtrises le vocabulaire spécifique.

 

 

 

 

 

Pour résumer, tu dois toujours avoir en tête que cette épreuve est un oral 

d’Histoire des arts !!!!

 

 

 

 

 

 

3- un exposé structuré

 

 

Le plan

 

Exemple de plan

(après cela dépend de ton sujet)

 

 

 1- Situer l’objet d’étude : présenter l'objet d'étude dans son contexte en le situant dans le temps et dans l'espace:

Nom de l’artiste, titre de l’œuvre, nom du courant artistique,  situer l’objet d’étude dans le temps (date), le resituer dans son contexte historique, situer dans l’espace (pays, civilisation), indiquer la période artistique...

 

 

2- Présenter l’objet d’étude de façon plus précise selon ses caractéristiques principales :

 En musique :

Indiquer le genre musical (opéra, chanson, œuvre symphonique ), situer l’extrait étudié (s’il s’agit d’un extrait) dans l’œuvre. Indiquer la formation de l’œuvre et l’expliquer (orchestre symphonique, rock, chœur, solo, type de voix ….). Préciser la forme de l’œuvre (structure strophique, couplet refrain, plan : A /B/A ou autre …).

 

En arts plastiques : type (sculpture, peinture), genre (portrait, nature morte), techniques, composition.

 

3- Décrire l'oeuvre ou le mouvement artistique de façon précise, selon ses caractéristques principales, en utilisant le vocabulaire spécifique

 

 

4- En conclusion, il te faut faire le lien avec d’autres œuvres de domaines artistiques différents dans lesquels on retrouve le même type de démarche artistique: 

Oeuvres abordées avec tes professeurs, trouvées au cours de tes recherches, lectures personnelles, films visionnés, visites culturelles faites en famille ou dans le cadre de ta scolarité... Tu dois être capable d'expliquer pourquoi ces oeuvres sont en lien avec ton objet d'étude. 

 

 

 Avant dernier conseil

 

Tu peux bien entendu enrichir ton exposé de connaissances personnelles mais attention, le net est un vaste champ d’exploration où il est facile de se perdre ...

 

 

 

 

 

 

Au fur et à mesure de tes lectures sur le net, 

prends en note les éléments qui peuvent 

alimenter ton discours.

 

Ne relève que des éléments que tu comprends, que tu es capable d’expliquer.

 

 

Et pour finir

 

(ouf !!!)

 

Chronomètre la durée de ton exposé.

(chaque exposé doit durer 5 minutes)

Entraîne-toi à l’oral en faisant des simulations de ton exposé

 (en classe, devant des camarades, de la famille …).

 

 

 Et maintenant, à toi de jouer

 

Le jeu en vaut la chandelle !!!

 

 

 

 

Strange fruit: s'engager en chanson

Publié le 15/03/2015 à 08:48 par punsolamusique
Strange fruit: s'engager en chanson

                                     Billie Holiday

 

 

Comment une chanson est-elle devenue le 

symbole de la lutte contre le racisme ? 

 

Dans le cadre de cette séquence, nous allons aborder une oeuvre majeure de l'histoire de la musique américaine.De part son sujet, la dénonciation des lynchages pratiqués aux Etats-Unis à l'encontre des afro-américains durant la période ségrégationiste (1865-1960), de part sa puissance émotionnelle, nul ne peut nier l'impact de cette chanson intitulée Strange fruit. 

 

Dans cette séquence, nous allons parcourir le cheminement de cette oeuvre reconnue comme étant la première chanson engagée (protest song) de l'histoire américaine. Nous allons voir comment cette chanson a contribué à éveiller les consciences, comment elle a participé à la naissance du mouvement pour la lutte des droits civiques de la communauté noire aux USA.

 

 Histoire de la chanson

 

 Le texte de la chanson

 

A l'origine, Strange fruit n'est pas une chanson, il s'agit d'un poème "Bitter fruit" écrit en 1937 par Abel Meeropol (plus connu sous le pseudonyme de Lewis Allan)

 

 

Ce texte fut écrit après que cet enseignant, membre du parti communiste américain ait vu une photo du lynchage de Thomas Shipp et d'Abram Smith, double lynchage  qui eut lieu dans l'Indiana, état du Midlewest des Etats Unis (photo prise par Lauwrence Beitler).  « Bitter fruit » sera publié sous le pseudonyme de Lewis Allan dans le magazine « New York Teacher » et le journal communiste « New Masses ». 

Dans ce texte, l'auteur dénonce ces crimes racistes  qui restaient le plus souvent impunis. Bitter fruit est une oeuvre clairement engagée* contre la ségrégation** et les actes racistes que ce système engendre.  

 *Oeuvre engagée: oeuvre artistique dans laquelle l'auteur prend position.

** Ségrégation: système politique qui visait à séparer les personnes en fonction de la couleur de leur peau. 

 

  Voici, une émission de qualité qui relate 

l'histoire de cette chanson

http://eduscol.education.fr/chansonsquifontlhistoire/Strange-Fruit#nav

 

   1939 - Le poème devient une chanson

 

En 1939, Abel Meeropol met son texte en musique et donne ainsi naissance à la chanson "Strange fruit". Celle-ci est dans un premier temps interprétée lors des meetings politiques communistes animés par Abel Meeropol. 

 

Barney Josephson, propriétaire du Cafe Society de New York entend la chanson et comprend immédiatement la portée politique de ce titre. Faire chanter "Strange fruit" dans son club de jazz devient pour cet homme une nécessité, nécessité d'autant plus grande que Barney Josephson est lui aussi politiquement très engagé contre la ségrégation, son club de jazz étant en effet un lieu "Integrate". 

 

Le Café Society est le premier club antiségrégationniste, 

lieu où se mêlent à égalité noirs et blancs.

La mixité sur scène comme dans la salle. 

  

Café Society

 

Une rencontre entre Abel Meeropol et Billie Holiday, célébre artiste de jazz alors sous contrat au Café Society est organisée. Billie Holiday, âgée alors de 24 ans, est dans un premier temps déroutée par la chanson. les paroles diffèrent de son repertoire qui est alors essentiellement constitué de chansons d'amour mais consciente de l'importance du sujet, elle s'empare de la chanson et l'intègre dans son tour de chant

 

 

 1939- Billie Holiday enregistre Strange Fruit

 

Au moment des faits, Billie Holiday est produite par le label Columbia. Au vu de la nature du texte, le label refuse de le produire. La maison de disque Columbia redoute en effet d'être boycottée dans les états du sud. Le producteur de Billie Holiday se tourne alors vers une toute petite maison de disque Commodore Records pour produire le titre.

 

 Billie Holiday et l'orchestre de Frankie Newton du Café Society enregistrent Strange Fruit le 20 avril 1939

 

 

Le succés commercial et l'impact politique furent immédiats, Strange fuit provoque articles et contreverses et devient la première Protest Song de l'histoire américaine. 

Billie Holiday prend concience de la portée contestaire de ce chant qu'elle imposera dans ses concerts. Cet engagement lui vaudra l'interdiction de se produire dans certains états de Sud et une arrestation pour avoir enfreint l'ordre de ne pas chanter Strange Fruit au Earle Theatre de Philadelphie.

 

 LA MISE EN MUSIQUE DU TEXTE

 

L'étude de la mise en musique du texte fait apparaître clairement que la musique est au service du texte 

 

On peut très facilement imaginer quelles sont les préoccupations d'Abel Meeropol lorsque celui-ci met son texte en musique. Au vu de l'importance du message délivré, on comprend aisément combien il est important pour l’auteur-compositeur que la musique soit au service de celui-ci.

 

La mélodie composée par Abel Meeropol 

extrêmement sobre est au service de son texte.

 

La structure de la chanson suit celle du texte, ici pas de refrain dont la mélodie aurait pu rester en mémoire et supplanter le sens des mots. Le chant syllabique* permet une très bonne compréhension du texte, compréhension renforcée par le fait que tempo du morceau est très lentAbel Meeropol refuse les vocalises qui auraient dénaturé son texte et choisit des notes longues à la fin de chaque vers, afin que les respirations inhérentes à l'écriture du poème soient respectées.  Il faut ajouter à cela que la mélodie est écrite dans une tonalité mineure (do mineur) et dans un registre grave ce qui confère à ce chant une certaine profondeur, une certaine gravité. 

 

*chant syllabique: on chante une seule note par syllabe

  

Analyse-melodie-strange-fruit.jpg

  

DES INTERPRETATIONS AU SERVICE D'UNE CAUSE

 

Lorsque Billie Holiday se voit chargée d’interpréter ce titre, elle va dans un premier temps effectuer quelques légères modifications pour mieux se l’approprier. 

L'arrangement proposé dans la version de 1939 sera lui aussi extrêmement sobre Billie Holiday ne sera  accompagnée que d’une petite formation de jazz (cf page fiche HDA). 

Dans la version de 1939, le morceau débute dans une ambiance très feutrée, intimiste avec une longue introduction instrumentale dans laquelle se dégage  un  thème joué à la trompette (avec sourdine) qui sera suivi par un solo de piano très mélancoliqueLes autres instruments restent en retrait. Le décor qui semble être celui d’une marche funèbre est  installé, tel un écrin, prêt à recevoir la voix de Billie Holiday.  « Elle chante ensuite de manière très sûre, convaincue et si convaincante. Elle se montre déterminée et très concentrée. Son élocution et son phrasé donnent aux mots une intensité extrême ».

 

 Strange fruit / Billie Holiday

(enregsitrement de 1939)

cf Fiche HDA

 

 

 

 Strange Fruit / Billie Holiday  

(1956)

 

La tension dramatique est encore plus perceptible dans cette vidéo de 1956 où on la voit le regard perdu, comme habitée par des fantômes.

Dans cette interprétation, encore plus dépouillée que dans la version de 1939 (elle n’est accompagnée ici que d’un piano) Billie Holiday déclame certains mots plus qu’elle ne les chante. Le morceau s’achève sur un cri de douleur sur les mots "bitter crop"Cet extrait filmique date de 1956, cela fait donc 17 ans que Billie chante Strange Fruit, 17 ans qu'elle mène inlassablement ce combat. 

 

 « Sa voix est ici l'expression la plus pure

d'une blessure grande ouverte ».

 Laurent Rigoulet, Telerama 2014

 

   

 

En visionnant cette vidéo, on comprend mieux la puissance émotionnelle du chant de Billie Holiday. L'effet des oppositions, des contrastes analysés dans le texte de Lewis Allan sont ici décuplés (cf fiche HDA). Billie Holiday les souligne ce qui donne à cette interprétation une intensité dramatique encore plus saisissante.

 

Pour mieux se rendre compte de l'émotion suscitée par les interprétations proposées par Billie Holiday, je te propose de lire ce témoignage:

"La salle est plongée dans le noir, le service aux tables et au bar a été interrompu. Billie Holiday est accompagnée d'un piano sur lequel elle s'appuie, un unique et petit spot éclaire son visage. Elle est immobile, le visage se cripse, dans un rictus de douleur sortent de sa bouche les premières syllabes de Strange Fruit. Elle chante ensuite de manière très sûre, convaincue et si convaincante. Elle se montre déterminée et très concentrée. Son élocution et son phrasé donnent aux mots une intensité et un impact si fort qu'à la fin de sa prestation un "silence de mort" se fait dans la salle ... Ce silence pesant semble durer une éternité avant qu'un spectateur ne se mette à applaudir nerveusement ... "

 

 Strange fruit aujourd'hui

 

Strange fruit est reconnue comme étant la première protest song de l’histoire de la musique américaine. Ce titre a contribué à éveiller les consciences et participe encore aujourd'hui à la lutte contre le racisme.

 

Il existe de très nombreuses versions de ce chant.

 

Des artistes de jazz l’ont bien entendu repris  (Nina Simone, Ella Fitzgerald, Cassandra Wilson…) mais il est intéressant de noter que des artistes venus d’horizons musicaux très différents  l’ont également chanté  ou s’en sont inspiré.

 

Strange fruit a aujourd’hui une valeur symbolique

très forte. Ce chant est devenu l’hymne des minorités

opprimées et de ceux qui luttent contre le racisme.

 

 India Arie (R&B)

interpète Strange Fruit

  

 

  Dans un autre style, une version reggae

interprétée par le groupe UB 40

 


 

Kanye West (RAP)

sample Strange fruit (version Nina Simone)

 

 

 

 et dans la musique savante

 

 Thierry Machuel

rend hommage à Billie Holiday en 2002 dans son oeuvre

"Dark like me"

en prenant comme point de départ Strange fruit. 

 

 

 

 

 “Strange Fruit, acte de naissance de la chanson  

contestataire aux USA, résonne pour l'éternité »

 Laurent Rigoulet, Télérama 2014

 

 

OEUVRES A METTRE EN LIEN

 

  

 

 

 

 

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

 

 A voir à quelques minutes de chez vous !!!

Les horaires ici: http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=2629&mode=film

 

 

A LIRE

(disponible au CDI)

 « Une idée m'avait hanté, pendant des années, et cette nuit-là, elle me revient avec plus d'insistance que jamais. Si au cœur des États du Sud, un Blanc se transformait en Noir, comment s'adapterait-il à sa nouvelle condition ?

"Qu'éprouve-t-on lorsqu'on est l'objet d'une discrimination fondée sur la couleur de peau, c'est-à-dire sur quelque chose qui échappe à votre contrôle ? »

                                  John Howard Griffin

 Plus d'infos sur ce récit autobiographique

http://littexpress.over-blog.net/article-john-howard-griffin-dans-la-peau-d-un-noir-78704720.html

 

 

NIKI DE SAINT PHALLE 

BLACK ROSY (1965)

Dès les années 60, Niki de Saint Phale se positionne contre la ségrégaton. Son oeuvre "Black Rosy" porte le prénom de Rosa Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale, devenue célèbre en 1955 lorsqu'elle refusa de céder sa place à un blanc dans un autobus de Montgomory en Alabama. 

  

 

 «Je suis solidaire de tous ceux que la société et la loi excluent et écrasent».

"Le noir est moi, ils sont moi"

                                                                                            Niki de Saint Phalle

 

 

Rosa Park

 

A mettre en lien avec le très célèbre discours de

Martin Luther King: "I have a dream"

Discours prononcé le 28 août 1963

 


Martin Luther King I have a dream (sous-titres... par Texwolf

 

 

Strange fruit

réalisé en 2013 par Hili Noy et Shimi Asresay

Ce film d'animation est un prolongement de la chanson Srange fruit et de son combat contre le racisme. Ce film a obtenu de nombreux prix. 

 

 

 

  

  PROJET MUSICAL

 

Je veux être noir (1966)

Nino Ferrer

 

 

 

Sources

 Démarche pédagogique

Ouverture de la séquence (bas de la photo de Lauwrence Beitler) trouvée sur un site canadien il y a quelques années. Le site a aujourd'hui disparu.

 

Histoire de la chanson

 

Analyse

Vous trouverez une analyse très complète sur le site de Nikko Jazz

http://www.edmu.fr/2013/02/billie-holiday-strange-fruit.html

 

 Un très bel article

http://www.telerama.fr/musique/strange-fruit-et-billie-holiday-suspendit-l-histoire,110986.php

 

Projet musical

Je tiens à remercier tout particulièment Christophe Juniet qui a proposé, lors d'une réunion APEMu, le titre "Je veux être noir" de Nino Ferrer. Ayant conscience de l'émotion suscitée par le sujet traité, j'avais à coeur de trouver un projet musical qui "allège" le cours, ce chant correspond tout à fait à ce que je cherchais.

 

 

  


DERNIERS ARTICLES :
Musique horizontale / Musique verticale
Piet Modrian / Composition avec grille 2 (1942)      Quels types d'écritures pour quels effets ?     Dans cette séquence, nous étudierons deux types d'écritures musicales
Gage
    Chers élèves de 6eme 4 Chère Mme Dupuy,      Voici donc la preuve que le dicton  "Punsola dit, Punsola fait" n'est pas usurpé*       *Je compte bien sur Mme Dupuy po
Notre final !
   Version Andrews Sisters          
MEDLEY LOVE
      L.O.V.E           FLY ME TO THE MOON            LA MER    Ns chantons une adaptation française de la version anglaise qui est elle même la version anglaise de la
Ce week-end: tous à l'opéra !!!
      Vous rêvez de monter sur scène, de découvir un théâtre à l'italienne, d'essayer de magnifiques costumes, de déambuler dans un théâtre en allant du parterre au poula