musicapablo
Compléments aux cours d'éducation musicale du collège à visée pédagogique.

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A VOIR OU A ENTENDRE (15)
· ACCUEIL (2)
· DE LA PUB ! (10)
· DES MOTS, TOUJOURS DES MOTS (3)
· DROIT D'AUTEUR (2)
· HDA / Aide méthodologique (4)
· HUMOUR TOUJOURS (10)
· INSOLITE (2)
· LA CHORALE (20)
· LE COIN DES LYCEENS (6)
· Madame, ça a sonné ! (2)
· Niveau 3eme (11)
· Niveau 4eme (10)
· Niveau 5eme (5)
· Niveau 6eme (7)
· POUR LES PROFS (1)
· SORTIES PEDAGOGIQUES (4)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· LE SACRE DU PRINTEMPS: entre rupture et continuité
· L'AFFICHE ROUGE
· LE MYTHE D'ULYSSE (HDA)
· MUSIQUE AU MOYEN-ÂGE
· ARTISTES DANS LA TOURMENTE / La chanson de Craonne

· DE L'AFRIQUE AUX CHAMPS DE COTON
· MUSIQUE TRADITIONNELLE D'AFRIQUE
· Psychose, analyse de la scène de la douche
· Musique horizontale / Musique verticale
· MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire
· Musique et esclavage: le combat des abolitionnistes
· Musique populaire / Musique savante : la valse
· LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU JAZZ
· LA VOIX: comment ça marche ?
· L'épreuve orale d'histoire des arts: ça se prépare !

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· francollege
· L'art d'écouter
· Ces chansons qui font l'histoire
· Arts et histoire
· Connaissance de la musique
· Partitions


Statistiques

Date de création : 15.07.2012
Dernière mise à jour : 18.01.2015
122articles


Images

L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !

Publié le 14/04/2015 à 06:26 par punsolamusique
L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !

 

Voici quelques conseils méthodologiques

pour préparer ton oral d'histoire des arts

 

***

 

Attention, 

cette épreuve est un examen,

il te faut donc suivre scrupuleusement les consignes

données dans la lettre adressée par l'établissement.

Je te conseille donc,

avant de te lancer dans ton travail de révision de bien relire ces consignes.

Cela te permettra de bien répondre aux attentes du jury.

 

 

De l'organisation de ton travail 

 

- 1-

Renseigner le formulaire "Epreuve histoire des arts"

(document à rendre le vendredi 20 mars à ton professeur référent HDA)

 

La préparation de cette épreuve nécessite un travail sérieux,

un investissement personnel,

il faut donc que tes choix se portent sur des objets d'étude que tu souhaites approfondir, qui aiguisent ta curiosité. 

 

-2-

Les exposés

 

 Une fois que tu as fait tes choix, tu dois t'attaquer à la préparation de chaque exposé. 

 

Pour chaque objet d'étude, tu dois adopter la même démarche de travail: 

 

1- Relire tous les documents mis à ta disposition par ton ou tes professeurs ou élaborées par tes soins sur chaque objet d'étude:

- Cours sur le cahier

- Fiches HDA

- Evaluations écrites faites sur le sujet + relecture des corrections de ces évaluations.

 

- Réalisations 

 

- Articles du blog correspondants aux objets d'étude ..

 

 

 

Voici quelques questions qui vont t'aider

à mieux cerner ton sujet

 

 

 

 

- Pourquoi les professeurs ont abordé cette oeuvre ?

 

- Dans le cadre de quel cours, de quelle discipline, de quelle séquence, de quelle thématique ? 

 

- Qu'est-ce qui est important dans cette œuvre (ou chez cet artiste, courant artistique…) ?

 

 - Y a-t-il des éléments novateurs, en rupture avec le passé ? ou au contraire s’inscrit-il dans une tradition ?

 

- Quelle est la volonté de l’artiste dans cette œuvre ?

 

- Quels sont les procédés utilisés par l’artiste pour arriver à ces fins ?

 

- As-tu abordé en classe d'autres oeuvres artistiques appartenant à d'autres domaines dans lesquelles on retrouve la même volonté, la même démarche artistique ?

 

 

Maintenant que tu as relu tous les documents travaillés dans le cadre de la classe, que tu sais répondre à ces questions, tu devrais bien maîtriser ton sujet et savoir ce qu'il est important d'aborder dans ton exposé.

 

 

Tu peux passer à l'organisation de ton exposé.

 

Mais auparavant ...

Quelques recommandations importantes

 

 Eh oui ... encore, encore des conseils 

mais l'article est fait pour ça !

 

 

Ton exposé ne doit pas être:

 

la récitation mot à mot de ton cours, 

 

de ta fiche HDA 

 

ou d’un quelconque texte trouvé sur internet 

 

La lecture d’un article wikipedia

n’est pas un exposé !

 

 

 

Un exposé d'Histoire des arts

 

ne doit pas être:

 

 

 

- Un exposé d'histoire tout en sachant qu'il est bien entendu important d'évoquer le  contexte historique de l’œuvre (surtout pour certains objets d'étude) mais cela ne doit pas être le seul contenu de ton exposé. 

 

- La récitation de la biographie d'un artiste (surtout pas !!!!!)

 

 

- L'histoire du film, du roman ou de l' opéra ...

 

 

 

 

 

Mais alors, on parle de quoi ????

 

 

  

Cette épreuve est un oral d'histoire des arts. Tu dois donc parler d’art, d’œuvres d’art, situer les oeuvres dans leur contexte (historique et mouvements artistiques), de techniques artistiques utilisées par les artistes, et utiliser le vocabulaire approprié.

 

Lors de ton exposé, fais comme si le jury ne connaissait rien au sujet, explique lui tous les termes importants. 

 

Cela te permettra de montrer au jury que tu as bien assimilé les connaissances et que tu maîtrises le vocabulaire spécifique.

 

 

 

 

 

Pour résumer, tu dois toujours avoir en tête que cette épreuve est un oral 

d’Histoire des arts !!!!

 

 

 

 

 

 

3- un exposé structuré

 

 

Le plan

 

Exemple de plan

(après cela dépend de ton sujet)

 

 

 1- Situer l’objet d’étude : présenter l'objet d'étude dans son contexte en le situant dans le temps et dans l'espace:

Nom de l’artiste, titre de l’œuvre, nom du courant artistique,  situer l’objet d’étude dans le temps (date), le resituer dans son contexte historique, situer dans l’espace (pays, civilisation), indiquer la période artistique...

 

 

2- Présenter l’objet d’étude de façon plus précise selon ses caractéristiques principales :

 En musique :

Indiquer le genre musical (opéra, chanson, œuvre symphonique ), situer l’extrait étudié (s’il s’agit d’un extrait) dans l’œuvre. Indiquer la formation de l’œuvre et l’expliquer (orchestre symphonique, rock, chœur, solo, type de voix ….). Préciser la forme de l’œuvre (structure strophique, couplet refrain, plan : A /B/A ou autre …).

 

En arts plastiques : type (sculpture, peinture), genre (portrait, nature morte), techniques, composition.

 

3- Décrire l'oeuvre ou le mouvement artistique de façon précise, selon ses caractéristqiues principales, en utilisant un vocabulaire spécifique

 

 

4- En conclusion, il te faut faire le lien avec d’autres œuvres de domaines artistiques différents dans lesquels on retrouve le même type de démarche artistique: 

Oeuvres abordées avec tes professeurs, trouvées au cours de tes recherches, lectures personnelles, films visionnés, visites culturelles faites en famille ou dans le cadre de ta scolarité... 

 

 

 Avant dernier conseil

 

Tu peux bien entendu enrichir ton exposé de connaissances personnelles mais attention, le net est un vaste champ d’exploration,où il est facile de se perdre dans la masse d’information.

 

 

 

 

 

 

Au fur et à mesure de tes lectures sur le net, 

prends en note les éléments qui peuvent 

alimenter ton discours.

Ne relève que des choses que tu comprends

et que tu es capable d’expliquer.

 

 

Et pour finir

 

(ouf !!!)

 

Chronomètre la durée de ton exposé.

(chaque exposé doit durer 5 minutes)

Entraîne-toi à l’oral en faisant des simulations de ton exposé

 (en classe, devant des camarades, de la famille …).

 

 

 Et maintenant, à toi de jouer

 

Le jeu en vaut la chandelle !!!

 

 

 

 



Strange fruit: s'engager en chanson

Publié le 15/03/2015 à 08:48 par punsolamusique
Strange fruit: s'engager en chanson

                                     Billie Holiday

 

  

STRANGE FRUIT 

ou

Comment une chanson est-elle devenue le 

symbole de la lutte contre le racisme ? 

 

 

Dans le cadre de cette séquence, nous allons aborder une oeuvre majeure dans l'histoire de la musique américaine.

De part son sujet: la dénonciation des lynchages pratiqués aux Etats-Unis à l'encontre des afro-américains durant la période ségrégationiste (1865-1960), de part la puissance émotionnelle de l'interprètation de Billie Holiday, nul ne peut nier l'impact de cette chanson.

Dans cette séquence, nous allons parcourir le cheminement de cette oeuvre reconnue comme étant la première chanson engagée (protest song) de l'histoire américaine. 

 

Nous allons voir comment cette chanson a contribué à éveiller les consciences, comment elle a participé à la naissance du mouvement pour la lutte des droits civiques de la communauté noire aux USA.

 

 

Histoire de la chanson

 

 

Le texte de la chanson

 

A l'origine,

Strange fruit n'est pas une chanson,

il s'agit d'un poème "Bitter fruit"

écrit en 1937 par 

Abel Meeropol 

(plus connu sous le pseudonyme Lewis Allan)

 

 

Ce texte fut écrit après que cet enseignant, membre du parti communiste américain ait vu une photo du lynchage de Thomas Shipp et d'Abram Smith, double lynchage  qui eut lieu dans l'Indiana, état du Midlewest des Etats Unis (photo prise par Lauwrence Beitler). 

 « Bitter fruit » sera publié sous le pseudonyme de Lewis Allan dans le magazine « New York Teacher » et le journal communiste « New Masses ». 

 

Dans ce texte, l'auteur dénonce ces crimes racistes  qui restaient le plus souvent impunis. Bitter fruit est une oeuvre clairement engagée* contre la ségrégation** et les actes racistes que ce système engendre.  

 

*Oeuvre engagée: oeuvre artistique dans laquelle l'auteur prend position.

** Ségrégation: système politique qui visait à séparer les personnes en fonction de la couleur de leur peau. 

 

 

Voici, une émission de qualité qui relate

l'histoire de cette chanson

http://eduscol.education.fr/chansonsquifontlhistoire/Strange-Fruit#nav

 

 

 

 1939 - Le poème devient une chanson

 

En 1939, Abel Meeropol met son texte en musique et donne ainsi naissance à la chanson "Strange fruit".

Celle-ci est dans un premier temps interprétée lors des meetings politiques communistes animés par Abel Meeropol. 

 

Barney Josephson, propriétaire du Cafe Society de New York entend la chanson et comprend immédiatement la portée politique de ce titre.Faire chanter "Strange fruit" dans son club de jazz devient pour cet homme une nécessité, nécessité d'autant plus grande que Barney Josephson est lui aussi politiquement très engagé contre la ségrégation, son club de jazz étant en effet un lieu "Integrate". 

 

Le Café Society estle premier club antiségrégationniste, 

lieu où se mêlentà égalité

noirs et blancs.

La mixité sur scène comme dans la salle. 

 

 

Café Society

 

Une rencontre entre Abel Meeropol et Billie Holiday, célébre artiste de jazz alors sous contrat au Café Society est organisée.

 

Billie Holiday, âgée alors de 23 ans, est dans un premier temps déroutée par la chanson. les paroles diffèrent de son repertoire qui est alors essentiellement constitué de chansons d'amour.

Consciente de l'importance du sujet, elle s'empare de la chanson, et l'intègredans son tour de chant

 

 

 

 

1939- Billie Holiday enregistre Strange Fruit

 

Au moment des faits, Billie Holiday est produite par le label Columbia. Au vu de la nature du texte, le label refuse de le produire. La maison de disque Columbia redoute en effet d'être boycottée dans les états du sud. 

Le producteur de Billie Holiday se tourne alors vers une toute petite maison de disque : Commodore Records. 

 

 

Billie Holiday et l'orchestre de Frankie Newton du Café Society enregistrent Strange Fruit le 20 avril 1939

 

 

Le succés commercial et l'impact politique furent immédiats. Strange fuit" provoque articles et contreverses et devient la première Protest Song de l'histoire américaine.   

Billie Holiday prend concience de la portée contestaire de ce chant qu'elle imposera dans ses concerts.Cet engagement lui vaudra l'interdiction de se produire dans certains états de Sud et une arrestation pour avoir enfreint l'ordre de ne pas chanter Strange Fruit au Earle Theatre de Philadelphie.

 

 

 

LA MISE EN MUSIQUE DU TEXTE

 

 

 

 L'étude de la mise en musique du texte fait apparaître clairement que la musique est au service du texte 

 

 

On peut très facilement imaginer quelles sont les préoccupations d'Abel Meeropol lorsque celui-ci met son texte en musique. Au vu de l'importance du message délivré, on comprend aisément combien il est important pour l’auteur-compositeur que la musique soit au service de celui-ci.

 

La mélodie composée par Abel Meeropol 

extrêmement sobre est au service de son texte.

 

 

Le chant syllabique* permet une très bonne compréhension du texte, compréhension renforcée par le fait que tempo du morceau est très lent.

Abel Meeropol refuse les vocalises qui auraient dénaturé son texte et choisit des des notes longues à la fin de chaque vers, afin que les respirations inhérentes à l'écriture du poème soient respectées. 

Il faut ajouter à cela que la mélodie est écrite dans une tonalité mineure (do mineur) et dans un registre grave ce qui confère à ce chant une certaine profondeur, une certaine gravité. 

 

*chant syllabique: on chante une seule note par syllabe

 

 

Analyse-melodie-strange-fruit.jpg

Petit rappel: lorsqu'il compose cette mélodie, Abel Meeropol il ne le fait pas en pensant à Billie Holiday. Ce titre fut interpreté pour la première fois par l'épouse de celui lors d'une réunion organisée par le syndicat des enseignants de New York. 

 

 

DES INTERPRETATIONS AU SERVICE D'UNE CAUSE

 

 

 

Lorsque Billie Holiday se voit chargée d’interpréter ce titre, elle va dans un premier temps effectuer quelques légères modifications pour mieux se l’approprier.

L'arrangement proposé dans la version de 1939 sera lui aussi extrêmement sobreBillie Holiday ne sera  accompagnée que d’une petite formation de jazz (cf page fiche HDA). 

Dans la version de 1939, le morceau débute dans une ambiance très feutrée, intimiste avec une longue introduction instrumentale dans laquelle se dégage  un  thème joué à la trompette (avec sourdine) qui sera suivi par un solo de piano très mélancoliqueLes autres instruments restent en retrait.

Le décor qui semble être celui d’une marche funèbre est  installé, tel un écrin, prêt à recevoir la voix de Billie Holiday.

 

« Elle chante ensuite de manière très sûre, convaincue et si convaincante. Elle se montre déterminée et très concentrée. Son élocution et son phrasé donnent aux mots une intensité extrême ».

 

 

Strange fruit / Billie Holiday

(enregsitrement de 1939)

cf Fiche HDA

 

 

 

 

Strange Fruit / Billie Holiday  

(1956)

 

La tension dramatique est encore plus perceptible dans la version de 1956, extrait filmique où on la voit le regard perdu, comme habitée par des fantômes.

Dans cette interprétation, encore plus dépouillée que dans la version de 1939 (elle n’est accompagnée ici que d’un piano) Billie Holiday déclame certains mots plus qu’elle ne les chante. Le morceau s’achève sur un cri de douleur sur les mots "bitter crop".

Cet enregistrement date de 1956, cela fait donc 17 ans que Billie chante Strange Fruit, 17 ans qu'elle mène inlassablement ce combat. 

 

 

« Sa voix est ici l'expression la plus pure

d'une blessure grande ouverte ».

 Laurent Rigoulet, Telerama 2014

 

 

  

 

En visionnant cette vidéo, on comprend mieux la puissance emotionnelle du chant de Billie Holiday. 

L'effet des oppositions, des contrastes analysés dans le texte de Lewis Allan sont ici décuplés (cf fiche HDA).Billie Holiday les souligne ce qui donne à cette interprétation une intensité dramatique encore plus saisissante.

 

Pour mieux se rendre compte de l'émotion suscitée par les interprétations proposées par Billie Holiday, je te propose de lire ce témoignage:

 

"La salle est plongée dans le noir, le service aux tables et au bar a été interrompu. Billie Holiday est accompagnée d'un piano sur lequel elle s'appuie, un unique et petit spot éclaire son visage. Elle est immobile, le visage se cripse, dans un rictus de douleur sortent de sa bouche les premières syllabes de Strange Fruit. Elle chante ensuite de manière très sûre, convaincue et si convaincante. Elle se montre déterminée et très concentrée. Son élocution et son phrasé donnent aux mots une intensité et un impact si fort qu'à la fin de sa prestation un "silence de mort" se fait dans la salle ... Ce silence pesant semble durer une éternité avant qu'un spectateur ne se mette à applaudir nerveusement ... "

 

 

Strange fruit aujourd'hui

 

Strange fruit est reconnue comme étant la première protest song de l’histoire de la musique américaine. Ce titre a contribué à éveiller les consciences et a participé à la naissance du mouvement  pour la lutte des droits civiques de la communauté noire aux USA.

 

Il existe de très nombreuses versions de ce chant.

 

Des artistes de jazz l’ont bien entendu repris  (Nina Simone, Ella Fitzgerald, Cassandra Wilson…) mais il est intéressant de noter que des artistes venus d’horizons musicaux très différents  l’ont également chantée  ou s’en sont inspiré.

 

Strange fruit a aujourd’hui une valeur symbolique

très forte. Ce chant est devenu l’hymne des minorités

opprimées et de ceux qui luttent contre le racisme.

 

 

India Arie

 (R&B)

interpète Strange Fruit

 

 

 

 

 Dans un autre style, une version reggae

interprétée par le groupe

UB 40

 


 

 

AaRON

(pop music)

2008

 


 

 

 

et dans la musique savante

 

 

Thierry Machuel

rend hommage à Billie Holiday

dans son oeuvre "Dark like me" (2002)

en prenant comme point de départ Strange fruit. 

 

En un mot: sublime !

 

 

 

 

 

“Strange Fruit, acte de naissance de la chanson  

contestataire aux USA, résonne pour l'éternité »

 Laurent Rigoulet, Télérama 2014

 

 

 

 

OEUVRES A METTRE EN LIEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

 

 

A voir à quelques minutes de chez vous !!!

Les horaires ici: 

http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=2629&mode=film

 

 

A LIRE

(disponible au CDI)

 

 

 

« Une idée m'avait hanté, pendant des années, et cette nuit-là, elle me revient avec plus d'insistance que jamais. Si au cœur des États du Sud, un Blanc se transformait en Noir, comment s'adapterait-il à sa nouvelle condition ? Qu'éprouve-t-on lorsqu'on est l'objet d'une discrimination fondée sur la couleur de peau, c'est-à-dire sur quelque chose qui échappe à votre contrôle ? »

John Howard Griffin

 

Plus d'infos sur ce récit autobiographique

http://littexpress.over-blog.net/article-john-howard-griffin-dans-la-peau-d-un-noir-78704720.html

 

 

Article non terminé !!!

 

 

 

PROJET MUSICAL

 

JE VEUX ÊTRE NOIR

Nino Ferrer

 

Chant à l'unisson

+

 Rythmique à la batterie

 


 

 

 

Sources

 

Démarche pédagogique pour ouvrir cette séquence (analyse à partir du bas de la photo de Lauwrence Beitler) trouvée sur un site canadien il y a quelques années. Impossible de remettre la main sur l'auteur de la séquence.Aujourd'hui, vous pouvez trouverez des analyses très complètes

 

sur le site deNikko Jazz: 

 

http://www.edmu.fr/2013/02/billie-holiday-strange-fruit.html

 

Un très bel article publié dans Telerama en 2014

http://www.telerama.fr/musique/strange-fruit-et-billie-holiday-suspendit-l-histoire,110986.php#nav-left

 

Et surtout le livre de David Margolick

 

 

L'Orchestre National du Capitole de Toulouse

Publié le 08/03/2015 à 08:56 par punsolamusique
L'Orchestre National du Capitole de Toulouse

 

Dans le cadre du projet culturel de l'établissement,

les élèves de 604 et 605

participeront à une sortie pédagogique organisée par

les professeurs d'Education Musicale

le vendredi 20 mars 2015

(départ 8H30 retour collège 12H30).

 

 

 

Les élèves auront la possibilité d'assister à une répétion générale du concert donné le soir même par l'Orchestre National de Toulouse à la Halle aux grains.

 

 

 

 

 

 

 

L'oeuvre qui sera travaillée durant

cette répétition générale sera

la Symphonie N°1

du compositeur autrichien

HANS ROTT

(1858-1884)

 

 

Cette oeuvre composée en 1880 pour un orchestre symphonique se divise en 4 parties appelées "mouvements":

  1. Alla breve
  2. Sehr langsam (très lent)
  3. Lebhaft (vif)
  4. Sehr langsam (très lent / belebt (animé)

 

Ces différentes parties, appelées "mouvements" s'enchaînent les unes aux autres. Il faut donc veiller à ne pas applaudir entre les différents mouvements. 

Effectivement, dans la musique dite "savante", la plupart des oeuvres sont en plusieurs parties et l'on applaudie qu'à la toute fin de l'oeuvre.

 

Faut-il savoir combien il y a de parties : ))

 

 

Tu devras donc attendre ici la fin de la quatrième partie pour applaudir les musiciens. Merci de respecter cette consigne, cela permettra aux musiciens de rester concentré tout le long de l'oeuvre. 

 

 

 

 

Je te propose de découvrir cette oeuvre en écoutant le premier de cette symphonie ainsi qu'un extrait d'une répétition générale de ce même oeuvre par l'Orchestre Symphonique de Paris, répétition filmée durant laquelle nous pouvons entendre un extrait du 3eme mouvement. 

 

 

Ces écoutes te permettront de découvrir la formation instrumentale pour laquelle est composée ce morceau: l'orchestre symphonique ainsi que le rôle du chef d'orchestre qui dirige l'ensemble. Vendredi 20 mars s'est Marc Minskowski qui dirigera l'Orchestre National du Capitole de Toulouse. 

 

MARC MINKOWSKI

Chef d'orchestre

(Né à Paris en 1962)

 

 

 

 

Premier mouvement de la Symphonie N° 1 de Hans Rott

 

 


 

 

 

 Répétition de l'Orchestre de Paris 

(écoute faite en classe)

 

 

 

 

Le jour de la répétition générale, l'oeuvre sera interprétée dans son intégralité (env. 56 mn) par 

L'Orchestre National du Capitole

 

 

Le site officiel de l'orchestre

http://onct.toulouse.fr/

 

 

  

Il ne  me reste plus qu'à vous souhaiter un bon concert : )

 

 

LA VOIX: comment ça marche ?

Publié le 10/02/2015 à 08:25 par punsolamusique
LA VOIX: comment ça marche ?

 Farinelli joué par Stefano Dionisi dans le film réalisé par Gérard Corbiau (1984)

 

 

La voix comment ça marche ?

&

Première approche de l'opéra

Découverte du lieu de l'opéra: le théâtre à l'italienne

 

 

 

 

Je te propose dans cette séquence de découvrir comment fonctionne ton instrument : la voix, à travers l'étude d'un type de voix qui n'existe plus mais qui nous fascine toujours aujourd'hui : la voix des anges, celle des castrats.

Gérard Corbiau, réalisateur du film "Farinelli", reconstitue dans cette scène un concert donné par le célébre castrat italien en 1734 à Londres.

Stefano Dionisi joue le rôle de Carlo Broschi, dit Farinelli qui interpréta un très bel air :"Lascia ch'io pianga" (laissez-moi pleurer"), extrait de l'opéra "Rinaldo" composé en 1711 par Georg Friedrich Haendel (1685-1759) :

 


 

 

Durant cette scène, le réalisateur souligne la beauté et le pouvoir de ces voix tout en intégrant des flashbacks grâce auxquels nous pouvons mieux cerner les conditions dans lesquelles les enfants étaient castrés.

 

Mais pourquoi de tels actes ?

 

Au XVIII, c'est le Bel Canto et le goût pour les tessitures aigues qui prédominent.

La castration permettait de conserver le registre aigu de la voix de l'enfant, tout en bénéficiant de la capacité thoracique d'un adulte.

C'est, en effet, la testostérone sécrétée par les testicules qui est responsable de la mue obtenue après l'épaississement des cordes vocales chez le garçon durant sa puberté.

La castration devait donc être réalisée entre 8 et 12 ans, avant la puberté.

 

 

 

 

 

 

 

Comme pour un instrument, la voix a besoin pour fonctionner de l'indispensable association de 3 éléments :

- un matériau susceptible de vibrer : les cordes vocales

- un mécanisme capable de les faire vibrer : le poumons

- une caisse de résonance qui amplifie la vibration : le nez, bouche, le pharynx.

 

Les cordes vocales en image

 

Voici des images réalisées grâce à un endoscope durant l'auscultation d'un patient par un phoniatre (médecin spécialiste de la voix).

 


 

 

Les cordes vocales se trouvent dans le larynx, elles sont situées sur un plan horizontal et sont recouvertes d'une fine muqueuse et présentent une couleur blanc nacré.

Elles sont ouvertes au repos et s'accolent lorsque nous émettons un son.

C'est l'air produit par les poumons qui les fait vibrer.

Lorque nous chantons un LA (celui du diapason), il faut que nos cordes vibrent 440 fois par seconde.

 

Quelques chiffres

 

A la naissance, les cordes vocales mesurent 4,5 à 5 mm.

A l'âge adulte, elles mesurent de 14 à 21 mm chez les femmes, et de 18 à 25mm chez les hommes.

La mue, moment où les corde vocales se modifient, se déroule au moment de la puberté.

 

Avertissement: partie du cours sur l'appareil phonatoire réalisée à l'aide d'un artcicle écrit par Emmanuelle Palasset dans la revue "Paganino" (revue qui n'existe plus malheureusement!

 

 

 

 

LES DIFFERENTES TESSITURES

 

 


Tessiture et typologie des voix par nikkojazz

 

 

 

Qui interprète aujourd'hui les partitions composées pour les castrats?

 

 

Seules des voix extraordinaires peuvent rivaliser avec les performances vocales des castrats.

La voix de contre-ténor peut s'approcher de ce que l'on pense être la voix de castrat mais il faut savoir que même l'un des plus grands contre-ténors actuels avoue "tricher" lorsqu'il interprète ce genre de partition.

 

"Il faut savoir tricher, sans que cela se sente trop. C'est à dire rajouter une ou 2 respirations là où le castrat sûrement de respirait pas"

 

 

Philippe Jaroussky

(Interprète français né en 1978)

 

 

Philippe Jarrousky

(voix de contre-ténor)

interprète 2 œuvres du compositeur

 

Antonio Vivaldi

(1618-1741)

Vivaldi est un  compositeur de la période baroque

(1600-1750)

 

Cf écoute page 7 de ton cahier

 

 

 

 

 


 

 

 

Cécilia Bartoli

Voix de soprano

 

 

 Voici cette magnifique interprète dans l'air entendu en début de séquence:

 

 

 

http://www.ceciliabartolionline.com/cms/francais/accueil.html

 

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

Bonus du film Farinelli

(début du reportage vu en classe)

 

 

 

LE THEATRE à L'ITALIENNE

LE LIEU DE L'OPERA

 

Lors de l'analyse de la scène du film de Gérard Corbiau, nous avons étudié les caractéristiques du théâtre à l'italienne.

 

 

 

Cela va être l'occasion pour chaque élève de concevoir une fiche HDA, en fonction de critères donnés, sur le théâtre à l'italienne de son choix (on va donc voyager à travers l'Europe).

 

Pour ma part, je vous livre mon coup de coeur :

l'opéra Garnier à Paris qui est magnifique !

 

 

 

Le plafond en coupole peint par Chargall

 

 

 

 

Le lustre

 

 

Balcons et loges

 

 

 

 

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS ...

 

http://www.dossiers.latroupeduroy.fr/17.html

 

PROJET MUSICAL

 

Le challenge:

Chanter Lascia ch'io Pianga

dans une tonalité adaptée

(même pas peur !!!)

+

(en fonction des années)

 

 

SOMEBODY THAT I USED TO KNOW 

Version

PENTATONIX

 


 

Version originale

 

GOTYE 

 


 

 

Pour info:

 

L'introduction de la chanson de Gotye est en fait issue d'un titre déjà existant.

Le mieux pour voir la ressemblance et de l'écouter:  


 

Et les droits d'auteur ???

 

Pour pouvoir sampler ces quelques notes, Gotye s'était entendu avec la famille des ayants droits du compositeur Luiz Bonfà.

Prix de la transaction: 45 % des recettes 

Jackpot pour la famille du compositeur pusique le titre de Gotye s'est vendu à 7 millions d'exemplaires. 

 A savoir qu'aux ventes de disques, il faut ajouter les droits versés pour pouvoir utiliser la chanson de Gotye dans la série américaine Glee: 

 


 

 

 

 

 

 

 

LIBERTA /PEP'S

(2009)

(refrain à 2 voix + rythmique au Djembe)

 

 

 

 

Pour rêver un peu ....

Voici le pays imaginé par Pauline P.

(illustration de son cahier)

 

 

 

 

 

***

 

CAMILLE / TA DOULEUR

 

(pratique vocale & Body percussion)

 

 

 

En live

 


 

 

Le clip

 


JEUX DE MOTS, JEUX DE SONS

Publié le 07/02/2015 à 07:08 par punsolamusique
JEUX DE MOTS, JEUX DE SONS

 

Comment les compositeurs vont renouveler

la musique vocale au XXeme siècle ?

***

Quelles en seront les conséquences sur la notation musicale?

 

 

  

Les compositeurs de musique savante mais aussi populaire vont rechercher au XX eme siècle des modes d'emission de la voix différents de ceux qui étaient jusque là explorés dans la musique occidentale.

 

 

AU

XXème siècle

 

Le son, le bruit, l'onomatopée,

le phonème

seront désormais rois dans la musique.

 

 

La voix tire alors sa poésie de sa

substance et non plus

du pouvoir des mots.

 

***

 

 

 

RENOUVELLEMENT DE L'ALPHABET VOCAL DANS LA MUSIQUE SAVANTE

 

 

STRIPSODY

Oeuvre composée et interprétée en 1966

par

Cathy Berberian

 


 

 

LA PARTITION

 


 

 

MESSE DE LIVERPOOL

(1967)

PIERRE HENRY

 

 

 

 

 

 

A partir de 1945, les arts vont être marqués par de formidables inventions technologiques.

L'évolution des techniques d'enregistrement et de reproduction va permettre aux compositeurs d'aller plus loin dans leurs recherches de nouvelles sonorités.

Avec l'utilisation de la bande magnétique puis plus tard de l'ordinateur, un nouvel univers sonore s'ouvre aux compositeurs.

Les sons vont pouvoir être disséqués, passer à l'endroit, à l'envers ... modifiés en fonction de l'imagination des compositeurs qui vont aller de plus en plus loin dans l'exporations des sons.

 

  

Ecoute du Kyrie disponible ici :

 

http://www.musicme.com/#/Pierre-Henry/albums/Messe-De-Liverpool-Fantaisie-Messe-Pour-Le-Temps-Present-8888880002459.html

 

 

 

RENOUVELLEMENT DE L'ALPHABET VOCAL DANS LA MUSIQUE POPULAIRE

 

 

UNE INVENTION EXTRAORDINAIRE:

LE SCAT


 

LE SCAT:

Style vocal, propre au jazz, qui consiste à remplacer les paroles par des syllabes dépourvues de signification, et choisies en raison de leur valeur rythmique et phonétique.

Selon les musicologues, c'est Louis Armstrong qui invente le scat en 1926 alors qu'il enregistre Heebies Jeebies.

 

 

 

 

 

 

Lors de cet enregistrement, Louis Armstrong fait le clown, et du coup lâche le papier où étaient écrites les paroles.Il doit alors inventer le reste pour finir le chorus.

Cet épisode serait la naissance de cet art qui propose une nouvelle façon d'utiliser la voix.

Tout comme il improvisait à la trompette, Armstrong va improviser vocalement en utilisant exclusivement des onomatopées. Il ne se préoccupe plus alors du sens de ces paroles mais utilise les phonèmes que pour leurs sonorités.

Le scat est à l'origine de nombreuses improvisations mélodiques d'un nouveau genre.

 

 


 


 

 

UNE GRANDE DAME DU SCAT

ELLA FITZGERALD

 

Prodigieux !!!

 

 

 

 

 

De nombreux artistes vont utiliser cette technique qui sera très souvent réinvestit dans le rock and roll des années 50.

 

 

TUTTI FRUTTI

 


 

 

BE BOP A LULA

 

 

 

 

LE BEAT BOX

 

 

Principe d'utilisation de la voix très proche su scat, puisqu'il s'agit d'imiter les instruments (en privilégiant les percussions).

Nous notons cependant que dans le beat box, il ne s'agit pas d'improvisations mélodiques comme dans le jazz mais plutôt d'explorer des rythmiques plus ou moins élaborées :

 

 

REWIND / BACH IN THE DAYS

 

 

 


 

 

 

 

TUTORIEL POUR S'ESSAYER

AU BEAT BOX

 

 

A TOI DE JOUER !!!!

 

http://www.beatboxart.fr/

 

 

 

PROJETS MUSICAUX

 

 

SERGE GAINSBOURG

 

 

 

Jeux de mots

 


 

 

Jeux de sons

 


 

 

 

Pratique créative

 

Chacun des procédés abordés dans les auditions sera expérimenté

par le biais de petites créations: scat, beat box, phonèmes ......

 

A toi de jouer !!!!

 

 

 LE MOT DE LA FIN

 

 

Quand Raymond Devos joue avec le sens et la sonorité des mots, cela donne un très joli exercice de style à partir d'homonymes :

 

 

 

 

MEDLEY CABARET

Publié le 21/01/2015 à 11:20 par punsolamusique
MEDLEY CABARET

 

 

 

Nous ne pouvions envisager d'aborder le thème

"Des crooners au cabaret"

sans ce titre illustre chanté par Liza Minnelli

 

 

 

 

 

Ce chant s'enchaînera avec 

 

HELLO DOLLY

 

 

 

et pour terminer ce medley

 

New York New York 

 

Version Frank Sinatra

 

 

 

 

Suppression des notes à l'école?Les avis sont partagés : )

Publié le 18/01/2015 à 18:32 par punsolamusique
Suppression des notes à l'école?Les avis sont partagés : )

 

 

 Savez-vous qu'un compositeur a devancé ce dessin

et a supprimé les notes

dans une oeuvre intitulée 4'33 ? 

 

Il s'agit de John Cage

 

 

Voici la partition de cette oeuvre majeure

du

20eme siècle

 

Oeuvre composée en 1952

 

 

 

 

 

POUR LES CURIEUX

 

Je suis sûre que certains sont curieux

de savoir comment sonne cette oeuvre. 

Alors, la voici

 

 

 

 

Cette démarche peut se rapprocher des

monochromes en peinture

 

Un exemple

 

Yves Klein 

(1928 - 1962) 

 

 

M 69, Monochrome blanc

 

 

 

 

Je te propose de terminer l'article comme il a commencé ...

avec l'oeuvre d'un caricaturiste de la fin du 19 eme siècle. 

Voici un tableau terriblement moqueur réalisé en 1893

par le journaliste et humoriste: Alphonse Allais.

 

 

 

 

Ce dessin est inspiré par l'oeuvre du peintre impressioniste

 

"Effet de neige à Giverny"

de

 Claude Monet

(1893)

 

 

 

 

 Surprise : )

 

 

En cherchant des illustrations pour cet article,

je suis "tombée" sur un blog qui recence

toutes les oeuvres d'Alphonse Allais. 

Grande fût ma surprise

d'apprendre que cet homme avait lui aussi imaginé

une oeuvre sans aucune note

et ce bien avant John Cage puisque nous sommes ici en 1897. 

 

la voici

 

 

 

Pourquoi ce titre ? 

 

Réponse d'Alphonse Allais: 

 

.....parce que

 

« les grandes douleurs sont muettes » 

 

J'en déduis donc qu'Alphonse Allais était un homme à

 

l'humour caustique* mais également un grand visionnaire !!!

 

 

* caustique: acerbe, mordant dans la critique, la satire**.

 

**satire: écrit, propos, oeuvres par lesquels on raille***, on critique vivement

quelqu'un ou quelque chose. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THEME, STRUCTURES ET FORMES

Publié le 15/01/2015 à 08:25 par punsolamusique
THEME, STRUCTURES ET FORMES

 

 

 

Comment peut-on se repérer

dans

une oeuvre musicale?

 

***

 

Comprendre le langage musical en

étudiant la construction, la structure des oeuvres. 

 

 

Avertissement

Séquence élaborée sous l'inspiration provoquée par le lecture du travail sur les formes musicales proposé sur le site de l'académie de Rouen:

http://musique.ac-rouen.fr/spip.php?article365

Merci à David Sedant pour la mis en ligne de son travail.

 

 

 

PROJET MUSICAL

 

Georges Brassens

 

 

 

La mauvaise réputation

(1952)

 


 

 

 

Cette chanson est de FORME STROPHIQUE

Tous les couplets ont la même mélodie,

seules les paroles changent.

 

 

 

Une autre interprétation de cette chanson par le groupe

SINSEMILIA

 


 

 

 Projet musical 2

 

 

UNE JOLIE FLEUR

(dans une peau de vache)

 

 


Georges Brassens - Une jolie fleur par Leroidukitch

 

 

 

ETUDE DE FORMES MUSICALES SIMPLES

 

 

I- LA FORME

A B A

 

Camille Saint-saëns

Compositeur français

(1835-1921)

 

 

 

L'éléphant

Extrait du Carnaval des animaux

 


 

 

Les oeuvres musicales s'organisent autour de structure, de forme que l'on peut discerner en les écoutant et en les analysant.

Nous retouvons ce même besoin, cette même nécessité d'organisation dans l'art de concevoir les bâtiments: l'architecture.

Voici ci-dessous des édifices qui utilisent eux aussi une structure en 3 parties qui peut s'apparanter à la forme musicale :

A B A

 

 

Façade du Louvre

(Paris)

 

L'arc de triomphe du carroussel du Louvre

(Paris)

 

Arche de la Défense

(Paris)

 

 

ETUDE DE LA STRUCTURE D'UN THEME CELEBRE

 

"Ah vous dirai-je maman"

 

 

 

 

 

ETUDE D'UNE AUTRE FORME MUSICALE

 

 

II- LA FORME

THEME ET VARIATION

 

 

WOLFGANG AMADEUS MOZART

(1756-1791)

 

Mozart biography for kids

 

12 variations sur le thème de

"Ah vous dirai-je maman"

(1781-1782)

 


 

 

 

 

Séquence en cours d'élaboration ...

 

PERFORMANCE VOCALE

Publié le 09/01/2015 à 14:49 par punsolamusique

 

 

 

 

 

Belle performance réalisée par ce choeur mixte A capella

RAY CHARLES : UNE MUSIQUE SOUS INFLUENCES

Publié le 08/01/2015 à 09:51 par punsolamusique
RAY CHARLES : UNE MUSIQUE SOUS INFLUENCES

Affiche du film "Ray" 2004

 

 

 

 

Comment naît un genre musical ?

 

***

Quelles sont les musiques qui ont influencées l'oeuvre de

Ray Charles ?

 

***

 

 

PROJET MUSICAL

 

 

 

Ray Charles

 

Hit the road Jack

(1961)

 

Cette chanson est composée par Percy Mayfield (compositeur, chanteur de blues américain). Le titre fait référence au roman "On the road" (sur la route) écrit par Jack Kerouac.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE DE RAY CHARLES

UNE MUSIQUE SOUS INFLUENCES

 

 

La musique de Ray charles appartient au genre : Rhythm and blues. Ce genre musical apparaît dans les années 1940-50 aux USA, il combine plusieurs influences : le gospel (negro spiritual), le jazz et le blues.

 

 

Les éléments d'influence dans

"Hit the road Jack"

Attention, les éléments ci-dessous correspondent à une analyse d'une version écoutée en classe (de 1976) et non à la vidéo citée dans cette article.

 

Influences du negro spiritual

et du gospel

 

 

Le timbre (couleur) des voix et des instruments

 

Comme dans le negro spiritual et le gospel, les voix sont rauques, gutturales.

Nous pouvons noter également la présence d'un piano electronique : le piano Wurlitzer dont la sonorité se rapproche de l'orgue Hammond (instrument qui accompagnait les chants religieux des afro-américains).

 

 

Clavier Wurlitzer 112

 

 

Le Swing

(accentuation du 2eme et 4eme temps de la mesure)

 

Dans cette chanson, le tambourin à cyballes et les claquements de doigts des choristes accentuent les 2eme et 4eme temps.

Il s'agit du swing (cf cours de 5eme).

On retrouve également dans les chansons de Ray Charles l'alternance régulière de la partie soliste et du choeur, ce procédé est appelé : call and response (technique responsoriale très présente dans le negro spiritual).

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE NEGRO SPIRITUAL / GOSPEL

Révisez le cours

"Quelles sont les racines de la musique noire américaine"

Ici

http://punsolamusique.centerblog.net/6-de-afrique-aux-champs-de-coton-work-song-et-spiritual

 

 

 

 

Influences du jazz

Ray Charles est accompagné par un BIG BAND (orchestre de jazz).

On peut entendre :

La section rythmique : batterie, clavier, contrebasse en pizz (en pinçant les cordes).

La section mélodique: Trompettes, saxophones, trombone à coulisse ...

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE JAZZ

Lisez le cours de 3eme

Ici

http://punsolamusique.centerblog.net/8-les-principales-caract-ristiques-du-jazz

 

 

 

 

 

Influences du Blues

Comme dans un blues, le texte est autobiographique.

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE BLUES

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blues

 

 

 

 

 

Une écriture de basse particulière

 

 

Cette chanson est écrite sur basse obstinée (basse qui est répétée en boucle)

Qui joue la basse ?

Dans la vidéo qui figure au début dans cet article : piano, trombone à, coulisse, contrebasse en pizz

Dans la version de 1976 (étudiée en classe) : clavier wulitzer, trombone à coulisse et contrebasse.

 

 

LA MUSIQUE DE RAY CHARLES:

DU GOSPEL AU RHYTHM AND BLUES

 

 

 

 

Si tu recherches une preuve de

l'influence du gospel sur la musique de

Ray Charles,

le mieux est de comparer ces 2 titres :

 

"I must be Jesus"

 

(gospel enregistré en 1954)

&

"I've got a woman"

enregistré la même année

par

Ray Charles

 

 

 

Ecoute 1: le gospel

 

 

 

Ecoute 2: la chanson de Ray Charles inspirée du gospel

 

 

 

 

Le film Ray réalisé en 2004, montre danscette scène comment la musique de Ray charles s'est construite.

I've got a woman est en fait la reprise d'une mélodie déjà existante, celle d'un gospel "I must be Jesus" enregistré en 1954.

Ray Charles change le texte et ajoute de nouvelles paroles très éloignées du sujet religieux.

 

L'attitude de sa jeune amie explique bien les premières réactions des personnes croyantespar rapport cette nouvelle musique, pour elle c'est un sacrilège.

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ApLp309sOec#!

 

 

 


 

 

 

 

Naissance d'un autre morceau légendaire

 

"What I say"

(1959)

 

Le style de Ray est maintenant totalement affirmé

 

 


 

 

Version originale avec la fameuse intro

au

clavier wurlitzer

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS ...

 

 

Film réalisé en 2004 par Taylor Hackford

 

 

 



DERNIERS ARTICLES :
L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !
  Voici quelques conseils méthodologiques pour préparer ton oral d'histoire des arts   ***   Attention,  cette épreuve est un examen, il te faut donc suivre scrupuleuseme
Strange fruit: s'engager en chanson
                                     Billie Holiday      STRANGE FRUIT  ou Comment une chanson est-elle devenue le  symbole de la lutte contre le racisme ?      Dans le c
L'Orchestre National du Capitole de Toulouse
  Dans le cadre du projet culturel de l'établissement, les élèves de 604 et 605 participeront à une sortie pédagogique organisée par les professeurs d'Education Musicale
LA VOIX: comment ça marche ?
 Farinelli joué par Stefano Dionisi dans le film réalisé par Gérard Corbiau (1984)     La voix comment ça marche ? & Première approche de l'opéra Découverte du lieu d
JEUX DE MOTS, JEUX DE SONS
  Comment les compositeurs vont renouveler la musique vocale au XXeme siècle ? *** Quelles en seront les conséquences sur la notation musicale?        Les compositeurs de