Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· A VOIR OU A ENTENDRE (13)
· ACCUEIL (2)
· DE LA PUB ! (10)
· DES MOTS, TOUJOURS DES MOTS (3)
· DROIT D'AUTEUR (2)
· HDA / Aide méthodologique (5)
· HUMOUR TOUJOURS (9)
· INSOLITE (2)
· LA CHORALE (11)
· LE COIN DES LYCEENS (5)
· Madame, ça a sonné ! (2)
· Niveau 3eme (11)
· Niveau 4eme (9)
· Niveau 5eme (6)
· Niveau 6eme (7)
· POUR LES PROFS (1)
· SORTIES PEDAGOGIQUES (4)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· LE SACRE DU PRINTEMPS: entre rupture et continuité
· L'AFFICHE ROUGE
· LE MYTHE D'ULYSSE (HDA)
· MUSIQUE AU MOYEN-ÂGE
· ARTISTES DANS LA TOURMENTE / La chanson de Craonne

· DE L'AFRIQUE AUX CHAMPS DE COTON / Work song et spiritual
· Psychose, analyse de la scène de la douche
· MUSIQUE TRADITIONNELLE D'AFRIQUE
· MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire
· Musique horizontale / Musique verticale
· Musique et esclavage: le combat des abolitionnistes
· Musique populaire / Musique savante : la valse
· LA VOIX: comment ça marche ?
· L'épreuve orale d'histoire des arts: ça se prépare !
· LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU JAZZ

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· francollege
· Artips, l'art au quotidien
· L'art d'écouter
· Ces chansons qui font l'histoire
· Arts et histoire
· Connaissance de la musique
· Partitions


Statistiques

Date de création : 15.07.2012
Dernière mise à jour : 04.07.2014
109articles


Niveau 3eme

Se raconter en chanson

Publié le 12/04/2014 à 07:53 par punsolamusique
Se raconter en chanson

 

"Ce qu’on n’ose pas dire, on le chante. 

Ce qu’on n’ose pas écrire, on le met en musique."

 

Juliette Gréco

 
 
 
 
  
Certaines chansons peuvent-elles appartenir aux différentes
formes de l'écriture autobiographique ? 
 
Quels éclairages nous apportent
la mise en musique et l'interprétation des textes ?
 
Qu'en est-il de l'aspect autobiographique
lorsque la chanson est reprise par un autre interprète ?
 
Que nous signifient les artistes qui choisissent
d'interpréter ces chansons qui parlent d'un autre ?
 
 
Ce travail a pour objet de travailler sur
la chanson française,
d'en étudier ses spécificités,
sa diversité,comprendre comment la chanson française d'hier nourrit celle d'aujourd'hui
 
 
 
 ***
 
 
1- Lecture de différents textes
(choix des textes en fonction des classes)
 
2 - A quelle forme artistique appartiennent-ils ?
Justifier votre réponse
 
2- Identifier les thèmes de ces différents textes.
A quels genres littéraires pourraient-ils se rapprocher ?
Justifier votre réponse
 
 
 4- Pouvez-vous en fonction du texte identifier les auteurs de ces textes ? 
 
 
 
Grand corps malade
Auteur et slameur français né en 1977
 
 
 
Le premier livre de Grand Corps Malade
 
 
 
 
Barbara
(1930-1997)
Auteure, compositrice et interprète française.
 
 
 
 
 
 
Alexis HK
 
Né Alexis Djoshkounian 
Auteur-compositeur-interprète de chanson française né en 1974
 
 
 
 
 
 
Georges Brassens
(1921-1981)
 
Poète, auteur, compositeur, interpète français
 
 
 
 
Boris Vian 
(1920-1959)
 
Écrivain, poète, parolier, chanteur, musicien de jazz, critique, compositeur, peintre, ingénieur de l’École Centrale, scénariste, traducteur (anglo-américain), conférencier, acteur et peintre français
 
 
 
 
 
 
Olivia Ruiz
 
de son vrai nom Olivia Blanc
Chanteuse et actrice française née en 1980
 
 
 
 
 
 
Georges Moustaki
(1934-2013)
 
de son vrai nom Giuseppe Mustacchin est né en Egypte de parents grecs,
Auteur-compositeur-interprète naturalisé français. 
 
 
 
 
 
 
 
5- Qu’apportent l’interprétation et la musique à votre compréhension du texte ? 
 
 
 
 Olivia Ruiz
J'traîne des pieds
 
 

 
 

Barbara
Mon enfance 
 
 

 
 
 
Alexis HK
Fils de 
 
 
 
 
 
 
Geroges Moustaki
Le métèque
 

 
 
 
Boris Vian
J'suis snob
 

 
 

Grand corps malade
Midi 20
 
 
 
 
Georges Brassens 
La mauvaise réputation
 

 
 
  
 
 
Qu'en est-il de l'aspect autobiographique
lorsque la chanson est reprise par un autre interprète ?
 
Que nous signifient les artistes qui choisissent
d'interpréter ces chansons qui parlent d'un autre ? 
 
 
 
"J'suis snob"
 
 

 
 
 
Mon enfance
 
 

 
 
La mauvaise Réputation/ Sinsemilia
 

 
 
Pour finir
voici un autoportrait coup de poing de Joey Starr
qui rend hommage à Georges Moustaki tout en se racontant
 
De l'importance de la chanson française
pour les artistes d'aujourd'hui
 
 
Métèque
 

 
 
Ce travail t'a permis d'explorer les différents univers de la chanson française. 
 
En fonction de ce que tu as entendu,
indique les spécificités de ce repertoire.
 
 
 
PROJETS MUSICAUX
 
 
Le chanson que nous aurons écrite
 
+
 
des extraits des chansons croisées sur notre parcours:
Le métèque, la mauvaise réputation ...
 
 
+
 
SOUL MAN
 
où l'artiste
 
Ben Oncle Soul
 

 
choisit de se présenter en énumérant
ce qu'il n'est pas dans les couplets
et ce qu'il aime et ses influences musicales dans le refrain, l'arrangement de la chanson et son interprétation.
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 


LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU JAZZ

Publié le 11/03/2014 à 08:07 par punsolamusique
LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU JAZZ

 

 

Quelles sont les principales caractéristiques du jazz ?

 

 

 

 

Né aux USA (Nouvelle-Orléans), de la conjonction des cultures africaines et européennes, le Jazz apparaît vers 1900 dans la communauté afro-américaine.

 

 

 

 

Les origines

Aux sources du Jazz on trouve : le work-song (genre abordé en 5eme et 4eme), le spiritiual (cf cours 5eme), le blues (4eme) et le ragtime.

De 1880 à 1910, les différentes traditions musicales vont se mêler pour donner naissance au Jazz.

 

 

Naissance officielle du jazz

Premier enregistrement de Jazz, en 1917

Original Dixieland Jass Band

 

 

 

 

 

 

 

Par le biais de l'analyse de plusieurs versions d'un même standard, nous pouvons dégager les caractéristiques principales de ce genre musical très important du XXeme siècle (formation big band, importance du rythme, accentuation du 2 eme et 4eme temps : the swing, la place de l'improvisation, dirty notes, scat ........).

 

 

 

ETUDE D'UN STANDARD

SATIN DOLL

 

 

 

UN COMPOSITEUR

DUKE ELLINGTON

 

 

Le standard "Satin doll" a été composé en 1953 par Duke Ellington.

 

 

 

Duke Ellington est un pianiste, chef-d'orchestre et compositeur né en 1889 et mort en 1974 aux USA.

 

 

 

 

Voici une version instrumentale

pour orchestre Big Band de SATIN DOLL

(1953)

 

 

Une fois le standard énoncé place à l'improvisation de la section rythmique (cf ton cahier).

 

 

UNE INTERPRETE

ELLA FITZGERALD

 

 

 

 

Voici une version de SATIN DOLL interprétée par la diva du jazz durant un concert à Juan Les Pins

(Côte d'Azur, 1966)

 

 


 

 

 

POUR LE PLAISIR

 

 

Je te propose de visionnerce grand moment de TV où Ella Fitzgerald nous propose une improvisation tout en SCAT accompagnée par un trio de jazz (batterie, contrebasse en pizz et piano).

 

 


 

 

Quelle virtuosité et quel humour !

 

 

 

POUR LES CURIEUX

 

 

Voici d'autres versions de Satin Doll

(certaines écoutées en classe, d'autres non)

 

 

 

 

 

 

 

 

PROJET MUSICAL

(en fonction des années)

 

 

SATIN DOLL

 

 

 

 

(A) Cigarette holder- wich wigs me
over her shoulder - she digs me
out cattin' - that satin doll

 

(A)   Baby shall we go - out skippin'
careful amigo - you're flippin'
speaks latin - that satin doll

 

(B) She's nobody's fool so I'm playing it cool as can be

I'll give it a whirl but I ain't for no girl catching me

 

 

(A)      Telephone numbers - well you know
doing my rhumbas - with uno
and that'n my satin doll

 

+

 

Accompagment rythmique à la batterie

Le Chabada

 


 

 

 

VHAT A WONDERFUL WORLD

LOUIS ARMSTRONG

 

 


 

 

 

 Fever

 


 

A toi !

 


 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

 

Biographies

 

 

Duke Ellington

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ella_Fitzgerald

http://musique.fluctuat.net/duke-ellington.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Duke_Ellington

 

 

Histoire du Jazz

 

http://www.jazz-bang.com/histoire-du-jazz.htm

http://www.lamediatheque.be/dec/clj/som.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_jazz

 

 

Bien entendu, je t'invite à aller écouter un maximum de standard sur le net, voire avoir la curiosité d'aller à un concert de Jazz (les festivals sont nombreux dans la région à commencer par le Festival JAZZ sur son 31 en septembre sur Toulouse), et sur la route de tes vacances ...

 

 

ARTISTES DANS LA TOURMENTE / La chanson de Craonne

Publié le 20/11/2013 à 20:31 par punsolamusique
ARTISTES DANS LA TOURMENTE /         La chanson de Craonne

          Soldat blessé (1916) - Gravure (détail) / Otto Dix (peintre expressionniste allemand)

 

 

 

 

 

La boue, l’attente, la peur le froid,

l’absurdité d’une guerre terriblement meurtrière...

 

 

 


  

Extrait d'un  "Long dimanche de fiançailles" film réalisé en 2004 par 

Jean-Pierre jeunet d'après le roman de Sébastien Japrisot (1991)

 

 

 

 

En marge des combats, des musiques et des chants vont naître, rythmant le temps, permettant aux soldats de mieux supporter la dureté du quotidien mais aussi de s’ingurger contre les ordres du commandement militaire.

 

De nombreux soldats vont écrire des lettres (cf ton cours de français sur l'étude de "Paroles de Poilus") mais aussi des textes sur des airs à la mode.

 

Ces chansons vont ensuite se transmettre oralement de tranchée en tranchée.

 

 

Certaines chansons clairement antimilitaristes,

seront censurées.

 

 

 

Je te propose d’analyser la plus célébre de ces chansons écrite pendant la « der des der »:

 

 

La chanson de Craonne

 


Chanson de Craonne par Horadrim

 

 

Le contexte historique

 

 

 

1917

L'offensive de Nivelle

L'échec du Chemin des Dames

 


Chemin des dames 1 par Horadrim

Partie 1 : http://www.dailymotion.com/video/x32ccp_chemin-des-dames-1
Partie 2 : http://www.dailymotion.com/horadrim/video/x32cp6_chemin-des-dames-2
Partie 3 : http://www.dailymotion.com/horadrim/video/x32iht_chemin-des-dames-3

 

 

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Mutineries_de_1917

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_des_Dames

et bien entendu

ton cours d'histoire !!!

 

 

 

Le rapport

texte / musique

 

Le texte

 

 

 

 

A la lecture du texte de la chanson, nous pouvons noter une progression au niveau des sentiments évoqués.

 

Dans la première partie de la chanson, c'est la lassitude et le désespoir face aux conditions de vie dans les tranchées qui sont exprimés (en complément cf ton cours d'histoire).

 

A partir de C3 et dans R2, le ton change.

 

Le texte évoque alors l'amertume et la colère des soldats face à "ceux de l'arrière" qui ont décidé de cette guerre et qui ne sont pas au front.

 

Le texte est explicite, il incite les soldats à ne plus combattre, à se mutiner.

 

C'est cet aspect du texte clairement antimilitariste qui vaudra de très lourdes sanctions aux soldats qui interpréteront cette chanson: nombreux seront condamnés à la cour martiale.

 

Avertissement

 De nombeux sites indiquent qu'une très récompense  aurait été promise à qui en dénoncerait le ou les auteurs:

1 million de francs-or et la démobilisation immédiate

Ceci, d'après les historiens est une légende !!!

 

 

  

Une musique décalée par rapport au texte

 

 

Lorsque l'on fait l'analyse de la chanson de Craonne (cf fiche HDA), on se rend très vite compte qu'il y a un décalage, une contradiction entre la mélodie et le texte.

 

La mélodie est composée sur une mesure à 3 temps ce qui lui donne un caractère dansant et entraînant alors que le sens du texte est lui très sombre, voire tragique.

 

Cet élément s'explique par le fait que les paroles de la chanson de Craonne ont été écrites sur un air préexistant, celui d'une valse populaire composée par Charles Sablon  dont le titre est "Bonsoir m'amour".

Ce procédé appelé "timbre" qui consiste à écrire des paroles sur un air connu était souvent utilisé par les chansonniers de l'époque. 

 

C'est l'utilisation de cette technique d'écriture

(sur "timbre")

qui a permis la rapide "propogation" de la chanson

dans les tranchées.

 

 

 

Voici un extrait des paroles d'origine, les paroles de

"Bonsoir m'amour"

 

"Bonsoir m'amour, bonsoir ma fleur,
Bonsoir toute mon âme !
O toi qui tient tout mon bonheur
Dans ton regard de femme !
De ta beauté, de ton amour,
Si ma route est fleurie,
Je veux te jurer, ma jolie,
De t'aimer toujours !"

 

Pour écouter le titre original

 

http://www.deezer.com/track/6205805

 

 

Tu peux maintenant mieux comprendre les raisons du

décalage entre

la musique et le texte de la chanson de Craonne

 

 

 

La chanson de Craonne

au cinéma

 

 

"Un long dimanche de fiançailles"

(2004)

film de Jean-Pierre Jeunet

 

 

 

 

 Feuilleton pour la télévision française

 

 

 

 

 

 

 

Oeuvres artistiques à mettre en relation

 

Louis Aragon

Ecrivain et poète français

 

Louis Aragon n'a que 16 ans quand éclate la guerre. Il est mobilisé en 1917 et est incorporé en tant que médecin-auxiliaire au 355erégiment d'infanterie en 1918. Il se trouve alors près de Soissons et va suivre la contre-offensive alliée sur le Chemin des Dames en septembre 1918.

C'est là qu'il commence son premier roman Anicet. Il évoquera cette expérience du front à travers la fiction comme dans le roman Aurélien (extrait art wikipédia)

 

Louis Aragon nous livre son témoignage dans une fiction

 

Extrait du roman "Aurélien":

"Je me souviendrai toujours... C'était au Chemin des Dames... Le docteur, je ne le connaissais pas, il venait d'arriver au bataillon... J'étais sergent alors... J'avais une section... C'était un peu à l'ouest de Sancy... on tenait la ligne du chemin de fer... on avait avancé après un pilonnage, mazette, un pilonnage ! Devant nous, tout était bouleversé. Plus de tranchées, des trous d'obus, des entonnoirs... On avait avancé comme on avait pu... sur la pente, et un peu où ça faisait pla­teau... et reculé par-ci par-là..., on ne savait plus où on en était... Je vous ennuie? — Mais non, — dit Bérénice, — au contraire... — Il y avait du Boche en avant, de côté, en arrière... L'artillerie tapait dans le tas... On voyait dans ce qui avait été du barbelé un particulier qui n'avait pas pu se tirer des pieds... Personne ne songeait à aller le repêcher, je vous jure... Enfin, une chienne n'y aurait plus reconnu ses petits... Là où était ma section, ça avait encore forme humaine... parce qu'on tenait un boyau où on s'était battu... et qu'on avait cloisonné avec des sacs de sable... Seulement il y avait deux Fridolins blessés qui s'avançaient quand on avait entassé les sacs... Alors ils étaient tombés le bec en avant, les pieds chez eux, la tête chez nous. Et feuilletés dans les sacs... des vrais sandwiches... Pas mèche de les dégager, vous saisissez : on avait aussi peur d'un côté que de l'autre... et puis recommencer le bousin pour deux bonhommes... Seulement le soir tombait, et ils ne se décidaient pas à clamser... Ils gueulaient encore... Ça devait leur faire mal quelque part... Une guibolle... Enfin, quoi! Ils gueulaient... Dans le secteur on ne bougeait plus... chacun le doigt sur la gâchette, terrés... Alors, quand ils se remettaient à gueuler, les mitrailleurs à tout hasard envoyaient une volée... Tac tac tac tac tac... et ça ricochait... tac tac... On ne savait plus où se mettre... D'autres répondaient... Ni les Boches ni nous ne savions sur qui on tirait... Avec la nuit ça devenait inte­nable..."

 

 Otto Dix 

Peintre expressionniste allemand

(1891-1969)

Différentes gravures

 

Soldat blessé (1916) 

 

Technique: gravure

 

Mouvement: expressionnisme

 

 

Pour en savoir plus sur ces oeuvres d'Otto Dix:

http://cites-unies-histoire-des-arts.over-blog.com/pages/La_peinture_dOtto_Dix-5053000.html

 

 

Stanley Kubrick

Réalisateur américain

(1928-1999) 

Les sentiers de la gloire

(1957)

 

 

Pour en savoir plus sur ce film

http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/dossiers/dossier_sentiers.htm

 

 

Paroles de Poilus

 

Lettres et carnets du front, 1914-1918,

 

de Jean-Pierre Guéno

 

 

 

 

 

Le regard des artistes contemporains

sur cette guerre

 

 

C'était la guerre des tranchées

de

Jacques Tardi

(Auteur et dessinateur français, né en 1946)

 

 

 

 

Arman

(1928- 2005,artiste français d'origine américaine)

 

 

 

Home, sweet home (II)



 

Technique: accumulation

Mouvement: nouveau-réalisme

 

 

Pour en savoir plus sur l'oeuvre d'Arman

 


Arman, Home sweet Home par centrepompidou

 

 

PROJETS MUSICAUX

 

 

La chanson de Craonne

 

&

 

  NO BRAVERY

 

James Blunt

+

Accompagnement batterie

 

 

James Blunt compose No bravery en 1999 alors qu’il  est soldat de l’OTAN dans les Balkans (guerre civile du Kosovo).

 

 

 

 

 

  « J'ai servi au Kosovo lors de la campagne de bombardements, et des accords de paix. Nous devions tout faire pour éviter que les gens s'entre-tuent. Vous entriez dans des maisons incendiées, dans des champs de cadavres et vous aviez vraiment le sentiment que quelqu'un ou quelque chose d'incroyablement démoniaque était passé par là ».

 

James Blunt quitte l’armée britannique en 2002 pour se consacrer à sa passion : la musique. Il obtiendra un prix aux NRJ Music Awards dans la catégorie « révélation internationale de l'année » avec l’album « Back to Beldam » où figure No bravery.

 

POUR T'ENTRAINER

 

à chanter mais aussi pour travailler

le rythme joué à la batterie en bodypercussion

 

 

 

Psychose, analyse de la scène de la douche

Publié le 07/04/2013 à 07:00 par punsolamusique
Psychose, analyse de la scène de la douche

 

 

 

 

Quels sont les éléments mis en oeuvre par le réalisateur d'un film pour manipuler le spectateur ?

 

***

De l'importance de la musique au cinéma

 

***


 

Suite à une séquence consacrée à l'étude du vocabulaire de base du cinéma :

Séquence Musique au cinéma - I Le vocabulaire:
http://punsolamusique.centerblog.net/10-musique-au-cinema-i-le-vocabulaire

 


Passons aux choses sérieuses !

 

Etudions une scène cultissime du cinéma, celle de la douche de PSYCHO (1960).

 

 

LE REALISATEUR

 

ALFRED HITCHCOCK

(1899-1980)

Producteur, réalisateur, scénariste britanno-américain

 

Concert Alfred Hitchcock THE LODGER... - HITCHCOCK : BORDEAUX - Théâtre du pont tournant - Mai 2010

 

 

 

Le storyboard de Psycho

 

dessiné par

SAUL BASS

(1920-1996)

 

A créé plus de 50 génériques dont ceux de certains films de Hitchcock et de Stanley Kubrick)

 

 

Les coulisses de la scène

 

Voici des documents très interessants

 

***

 

L'intégralité du storyboard

de la scène de la douche:

 

http://faculty.cua.edu/johnsong/hitchcock/storyboards/psycho/sb-boards.html

 

Que l'on peut comparer avec les plans filmés

ici

http://faculty.cua.edu/johnsong/hitchcock/pages/stills/shower-1.html

 

 

LA MUSIQUE

 

composée par

 

BERNARD HERRMANN

(1911-1975)

compositeur et chef d'orchestre américain

A composé de très nombreuses

BOF d'Alfred Hitchcock

dont

Vertigo (Sueurs froides), La mort aux trousses,Les oiseaux, et bien entendu Psychose.

 

 

Analyse de la musique prévue à l'origine par

Bernard Herrmann

 

MP3 disponible en fin d'article

 


 LA SCENE

 

Analyse des choix musicaux d'Alfred Hitchcock

cf ta fiche HDA

 

 

 

 

 

RUPTURES ET CONTINUITE

DANS LA SCENE

 

 

 

 

Créer la stupeur

en utilisant des procédés de rupture

 

 

Si l'on compare la musique d'origine (écoute possible à la fin de l'article) à celle proposée définitivement par Hitchcock, on constate que le réalisateur a fait un choix radical, celui de supprimer une grande partie de la partition d'Herrmann.

Le début de la partition imaginée par le compositeur était beaucoup trop suggestif, la musique avait un pouvoir trop évocateur.

Dès les 3 premières notes (sublimes) proposées par Herrmann tout était dit.

La partition allait à l'encontre de la volonté d'Hitchcock qui souhaitait surprendre le spectateur

=

Hitchcock ne conservera donc que la dernière partie de la partition proposée par Herrmann

(à partir des accords dissonants)

 

La stupeur du spectateur est d'autant plus grande que cette musique survient après un long moment caractérisé par l'absence totale de musique (à partir du moment où elle rentre dans la salle de bain).

La bande son qui précède la fameuse scène n'est en effet constituée que de bruits du quotidien (chasse d'eau, bruit d'eau : diégétique in).

L'attaque fortissimo des violons dans le suraigu surprend d'autant plus que l'effet est décuplé par la superposition en couche d'accords extrêmement dissonants (musique extradiégétique).

Ces sons répétés sur un rythme régulier sont autant de coups de couteau portés sur la jeune femme.

Les cris de la jeune femme ajoutés à la répétition des accords et là a multiplicité des plans font que cette scène devient vite insoutenable (70 plans qui s'enchaînent en 45 secondes).

Lorsque l'on analyser le travail du réalisateur, on comprend mieux pourquoi cette scène a nécessité 7 jours de tournage et 70 prises.

 

Il est à noter cependant qu'à regarder de plus près, Hitchcock ne montre que peu de chose, jamais la lame ne pénètre le corps de la jeune femme.

La violence qui devient omniprésente à partir du moment où le rideau s'ouvre est largement renforcée par la musique d'Herrmann.

 

La musique ajoutée à la multiplicité des plans font que cette devient vite insoutenable.

 

 

Continuité

 

Alors que cette scène est marquée fortement par la rupture, nous pouvons cependant remarquer une continuité au niveau de l’utilisation de la forme circulaire qui revient sans cesse tout au long de la scène , comme si le personnage était depuis son vol tombé dans une spirale infernale.

 

 

 

 

Le fondu enchaîné (raccord entre 2 plans)

 

 

 

 

Hitchcock a réussit là avec la complicité de Bernard Herrmann une scène magiqtrale qui a marqué l'histoire du ciénma à jamais.

 

 

Expérience

visualisons la scène avec et sans la musique

Psycho - The Shower Scene With And Without Music

from Reuben Ross on Vimeo.

 

  

Cette comparaison souligne

L'IMPORTANCE DE LA MUSIQUE

DANS CETTE SCENE

 

 

 MAIS 

attention il ne faudrait pas croire que cette scène ne tient que gr^^ace à la musique !!!

 

***

Essayons de comprendre comment Hitchcock nous oblige nous impliquer dans son film :

 

 

 

 

 LES DIFFERENTS POINTS DE VUE NARRATIFS

 

 

De la manipulation du spectateur

parleréalisateur

 

 

Point de vue externe

 

 

Point de vue omnicient

 

 Le spectateur est tour à tour victime et agresseur

 

 

 Lors de cette scène la vitesse des plans est telle

que le spectateur

se retouve totalement désorienté.

De plus,

il se retrouve être impliqué dans le film à son insu.

 

Hitchcock se joue de nous et nous manipule

en fonction de l'effet recherché.

 

Du grand art !!!

 

 

Pour mieux comprendre, le mieux c'est d'écouter parler lemaître 

 

 

 Pour en savoir (beaucoup) plus

sur ce film

 

http://libresavoir.org/index.php?title=Psychose_d'Hitchcock

 

http://www.vodkaster.com/actu-cine/Psychose-Psycho-413

 

 

Pour en savoir plus sur le contexte

dans lequel Hitchcocka réalisé Psychose

 

 

Le film

"HITCHCOCK"

réalisé en 2013

retrace les années où Hitchcock a imaginé l'adaptation cinématographique du livre homonyme de

 

Brett Easton Ellis

 

Cefilm permet de comprendre le contexte du film

mais également de mesurer au combien le

réalisateur était un précurseur.

 

 

 

 

 

 CURISOSITE

 

Cette scène est parmi les plus mythiques de l'histoire du cinéma. Hitchcock a influencé beaucoup de réalisateurs qui proposeront des remakes de cette scène.

Gus Van Sant proposera en 1998 la quasi copie de Psycho.

Pour preuve ce petit montage trouvé sur youtube où les 2 scènes sont proposées en simultané. Gus Van Sant ajoute la couleur et 18 plans à la séquence d'origine. A savoir que le choix du noir et blanc avait été fait par Hitchcock pour paraître moins sanglant.

 

http://www.youtube.com/watch?v=OzckgEm6jUQ

 

Il est intérressant de relever que la version de Gus Van Sant n'amène rien. La mise en parrallèle des deux scènes ne faisant que relever davantage le talent d'Hitchcock (désolée pour Gus Van Sant, mais ce n'est que mon avis).

 

Chez Hitchcock ,

chaque plan est d'une grande qualité esthétique.

 

MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire

Publié le 04/03/2013 à 07:30 par punsolamusique
MUSIQUE AU CINEMA / I- Le vocabulaire

 

 Quels sont les différents lieux de la musique au cinéma ?

***

Quel est le rôle de musique au cinéma ?

 

***

  

 

 

UN PEU D'HISTOIRE ...

 

1895

Les frères Lumière

 

 

(ingénieurs français)

inventent le cinématographe

 

 

 

En complément du cours, je te propose de visionner le 1er film de l'histoire du cinéma :

 


 

 

1.La Sortie des usines Lumière 2.Départ en voiture 3.Repas de bébé4.Arroseur arrosé5 Partie de cartes 6 Démolition d'un mur.

 

 

1896

Georges Méliès

(français)

 

 

 

Fusion de la cinématographie

avec la magie

 

 

 

 

 

1927

"The Jazz singer"

premier film parlant

 

 

 

Le vitaphone inventé en 1926 permet la synchronisation de l'image et du son.

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS ...

Pour mieux connaître l'histoire du cinéma, tu peux ... aller au cinéma !

L'année 2011 a été riche en films sur l'histoire du cinéma.

A l'heure de la 3 D, les cinéastes semblent nostalgiques des début du 7eme art.

 

 

Le réalisateur Martin Scorsese dans

"HUGO CABRET"rend hommage

à Georges Méliès

 

 

 

 

"The artist"

 

 

Le film relate les tribulations d'un acteur du muet au moment où le cinéma devient parlant

(cf article dans la rubrique "A voir").

 

 

 

LES DIFFERENTS LIEUX DE LA MUSIQUE

 

Musique diégétique in, hors champ et extra-diégétique ... Il est difficile de s'approprier le vocabulaire.

Aussi, je te propose dans un premier temps de comprendre ces notions sur un plan fixe : une vignette de BD !

 

MUSIQUE DIEGETIQUE IN

(source visible à l'écran)

 

 

 

 

MUSIQUE DIEGETIQUE HORS-CHAMP

(source non visible à l'écran

mais qui appartient à l'histoire)

 

 

 

 

Maintenant à toi de jouer, avec la scène d'ouverture de JAWS réalisé par Steven Spielberg en 1975 (tu peux toujours t'aider du cahier pour identifier les différents lieux de la musique de cet extrait) :

 

 

 

 

La musique composée par John William (né en 1932) participe activement au récit.

Le motif mélodique (musique extra-diégétique: BO du film) est associé à un personnage (ici le requin) et l'accompagne pendant tout le film.

Le spectateur associe ce motif au danger. Il suffit juste de le faire entendre pour provoquer la peur chez le spectateur.

John Williams obtiendra avec cette partition, l'oscar de la meilleure musique de film.

Il est depuis, le compositeur attitré de Steven Spielberg et de George Lucas.

 

 

LE STORYBOARD A l'ORIGINE DE CETTE SCENE

 

 


Storyboards des dents de la mer par moidixmois

 

 

 

 

Quelques compositions de John Williams

 

.1975 : Les dents de la mer (Jaws) de Steven Spielberg

.1977 : Star Wars de George Lucas

.1981 : Lss aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg

.1993 : Jurassic Park de Steven Spielberg

.1993 : La liste de Schindler de Steven Spielberg

.1997 : Amistad de Steven Spielberg

.2001 Harry Potter à l'école des sorciers

 

Il est impressionnant de constater que nous sommes tous capables de chanter les principaux thèmes de ces différents films !

 

 

CURIOSITE

 


 

Sans commentaire !!!

 

 

 

 

UNE AUTRE UTLISATION DE LA MUSIQUE AU CINEMA

L'ANACHRONISME

 

 

 

 

 

MARIE-ANTOINETTE

(2006)

Réalisatrice : Sophia Coppola

 

 

 

 

L’originalité de cette bande sonore réside dans le fait de l’utilisation de musique pop dans un film « historique ». Ce mélange de musique du 18eme et de musique moderne crée un anachronisme (consiste à placer un concept ou un outil inexistant à l'époque illustrée dans le film) ; ce qui donne une atmosphère très particulière au film et met en lumière un aspect très contemporain de la personnalité de Marie-Antoinette.

Sophia Coppola est plus intéressée par l’évocation des sentiments d’une jeune fille Marie-Antoinette que par le fait de respecter la réalité historique.

 

 

 

 

PROJET MUSICAL

 

 

BLOODY SUNDAY / U2

(avec accompagnement à la batterie)

 


 

 

Composée en 1983 par le groupe U2, cette chanson deviendra le générique du film, du même titre, réalisé par Paul Greengrass en 2002.

 

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

 

http://www.lumiere.org/esthetique/jaws.html#vue1

http://chanson-du-film.lehall.com/home256.html

 

 

AUTRE SEQUENCE

A METTRE EN RELATION

 

 

Musique au cinéma /II- Analyse d'une scène culte

 

(scène de la douche de Psychose)

 

http://punsolamusique.centerblog.net/31-


 


 

LE SACRE DU PRINTEMPS: entre rupture et continuité

Publié le 15/09/2012 à 08:23 par punsolamusique
LE SACRE DU PRINTEMPS: entre rupture et continuité

Le sacre du printyemps / Photo Christian Ganet

 

 

 

 

Quels sont les élémentsde rupture et de continuité dans l'oeuvre:

 "Le sacre du printemps" ?

 

 

 

 

 

 

 

LE SACRE DU PRINTEMPS

(1913)

 

 

 

Présentation générale

 

 

UNE OEUVRE PLURIDISCIPLINAIRE

 

 

UN COMPOSITEUR

 

IGOR STRAVINSKY

 

 

Compositeur russe, naturalisé français en 1934

puis américain en 1945

 

 

UN CHOREGRAPHE

 

VASLAV NIJINSKI

(1889-1950)

Nationalité: russe

 

 

UN PEINTRE

 

NICOLAS ROERICH

(1874-1947)

Nationalité: russe

 

A conçu les décors et costumes

du Sacre du printemps

 

Premier tableau

 

 

 

 

 

 

UN PRODUCTEUR

 

SERGE DIAGHILEV

(1872-1929)

Nationalité: russe

 

Directeur des ballets Russes

 

 

CREATION DU SACRE DU PRINTEMPS

 

PARIS, mai 1913

 

LE SCANDALE

 

 "ce fut comme si la salle avait été soulevée par un tremblement de terre. Elle semblait vaciller dans le tumulte. Des hurlements, des injures, des hululements, des sifflets soutenus qui dominaient la musique, et puis des gifles, voire des coups...

Témoignage du peintre Valentine Cross-Hugo

 

 


  

Ouverture du film "Coco and Stravinsky" réalisé en 2009 par Jan Kounen

 

 

 

ETUDE DE L'INTRODUCTION DE L'OEUVRE

 

 

"L'introduction du Sacre constitue l'un des sommets de l'art musical moderne"

Serge Boucourechliev, compositeur et musicologue français

 

 

 

 

 

Le thème joué en introduction de l’œuvre évoque l’éveil de la nature au printemps, du passage progressif des ténèbres à la clarté.

 

 

"Chaque instrument est comme un bourgeon qui pousse sur l’écorce d’un arbre séculaire ; il fait partie d'un formidable ensemble. Et tout l’orchestre, tout cet ensemble, doit avoir la signification du printemps qui naît." 

Igor Stravinsky

 

 

Dès le début de son œuvre, Stravinsky instaure un climat étrange et envoûtant.

Il fait le choix de commencer son œuvre par un instrument soliste peu usité en tant que tel auparavant : le basson. De plus, Stravinsky choisit de faire jouer cet instrument dans l’extrême aigu ce qui amplifie l’étrangeté de la sonorité de départ.

Le thème proposé par Stravinsy pour ouvrir le 1er tableau intitulé "L'adoration de la terre est une mélodie sinueuse, les nombreux changements de mesure et les points d'orgue (prolongement libre d'une note) font qu'il est difficile de percevoir la pulsation.

Tous ces éléments font que le début du Sacre nécessite une grande capacité d'écoute de la part de l'auditeur.

 

  

ETUDE DU PASSAGE

"LES AUGURES PRINTANIERS"

 

 

 

Le premier tableau intitulé "Les augures printaniers" évoque le moment où "le peuple piétine la terre avec extase":

Il se dégage de ce passage une certaine force et un grand dynamisme.

 

 

"Dès la première danse, du reste, vous avez cet accord fixe qui est simplement répété, répété, répété avec des accents. C'est une espèce de barbarie très bien étudiée, qui a l'air de la barbarie, mais qui -en fait -est un produit extrêmement élaboré... "

 Pierre Boulez

(compositeur et chef d'orchestre)

 

 

 

 

 

 

                                                  Extrait de la partition des Augures printaniers

 

 

Ce résultat sonore est obtenu par la répétition d'un accord dissonant (toujours le même) mais aussi et surtout grâce à une nouvelle façon d'utiliser les accents à l'intérieur de la mesure.

Stravinsky place les accents là où l'auditeur de s'y attend pas.

Les notes accentuées sont disposées, à l'intérieur de ce "bloc", de façon irrégulière.

Alors que ce "bloc musical" revient plusieurs fois dans le tableau, il réapparaît toujours avec des légères modifications:

- Il sera plus ou moins long.

-Les accents sont disposés différemment à chaque présentation pour que l'attention de l'auditeur soit toujours ravivée et que l'effet voulu par Stravinsky soit permanent.

Il est à noter que l'accord dissonant sera entendu 240 fois dans cette partie intitulée "Les augures printaniers".

Les accentuations rythmiques irrégulières contribuent à donner à ce passage un grand dynamisme et constituent une innovation rythmique qui influencera de nombreux compositeurs.

 

 

LA FORMATION INSTRUMENTALE:UN ORCHESTRE DE 120 MUSICIENS !

 

 

 

 

 

ECOUTE DE L'ENCHAINEMENT DES PARTIES ETUDIEES EN CLASSE

 

 

Je te propose par le biais de cette vidéo d'écouter le début du premier tableau "L'adoration de la terre", dans lequel tu pourras entendre les 2 principaux passages que nous avons étudiés en classe (l'introduction et les augures printaniers).

 

 

 

Minutage de l'extrait

Introduction : dès le début (normal !!!)

Les augures printaniers: 3'31

L'idéal

 

 Ecouter l'extrait tout en relisant

le cours page 6 du cahier + fiche HDA correspondante.

 

 

Tu pourras constater en visionnant cette vidéo de la richesse des timbres (couleurs instrumentales) utilisés par Stravinsky dans cette œuvre qui fait la part belle à la famille des vents (surtout des bois au début de son œuvre).

 

 

LA CHOREGRAPHIE DE NIJINSKI

 

 

 

 

Je te propose de visionner un extrait filmé en 1993 au Théâtre des Champs Elysées (lieu même de la première représentation).

Il s'agit de la reconstitution de la chorégraphie de Vaslav Nijinski proposée par Millicent Hodson (chorégraphe américaine).

Marie-Claude Pietragalla (danseuse et chorégraphe française) interprète ici "La danse de la terre" (dernière partie du 1er tableau).

 

 

 

 

Cette reconstitution nous permet de bien comprendre ce qui a choqué le public en 1913.

Nijinski propose dans ce ballet une chorégraphie en totale opposition avec la tradition de la danse classique: les pieds sont en-dedans, les postures des danseurs sont courbées, le port de tête oublié, la tête est souvent baissée, le corps du danseur semble désarticulé, les mouvements convulsifs ...

Adieu pointes et arabesques ... cette chorégraphie annonce la danse moderne qui remettra en question les fondements de la danse classique.

 

Arabesque

(Figure de la danse classique)

 

 

 Chorégraphie de Nijinski :

Rompt avec la tradition classique (pieds-dedans, pas de pointes, postures courbées ...)

Cette chorégraphie va beaucoup influencer la danse contemporaine.

 

Le travail de Nijinski est d'une très grande précision, nous pouvons aujourd'hui reproduire cette chorégraphie grâce au travail de Valentine Hugo (peintre) qui a noté tous les mouvements que doivent exécuter les danseurs:

 

 

 

Les costumes

 

 Les costumes imaginés par Nicolas Roerich sont très éloignés de ceux proposés dans les ballets classiques: ici, les costumes sont amples et ne souligent pas du tout le corps des danseurs.

 

 

 

 

 

"LE SACRE DU PRINTEMPS"

REPRIS

PAR LES CHOREGRAPHES CONTEMPORAINS

 

MAURICE BEJART

 

 

 

Danseur et chorégraphe français

(1927-2007)

propose en 1959 une nouvelle chorégraphie du Sacre du printemps

 

 

 

 

PINA BAUSCH

 

Danseuse et chorégraphe allemande

(1940-2009)

propose en 1975 une nouvelle chorégraphie

 

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

 

L'intégralité de l'oeuvre

 

Pierre Boulez

(chef d'orchestre et compositeur français)

dirige

Le Sacre du Printemps en 2002

 

Interdisciplinarité encore plus grande dans cette version où l'on a ajouté ici l'art équestre et le génie de BARTABAS

 

 

«Pour moi, le Sacre du Printemps de Stravinsky représente le chef-d'oeuvre du XXe siècle. Une fête païenne, presque bestiale, zébrée de pulsions chamaniques. »

Bartabas

 

 


 

 

 

CURIOSITE

 

LE SACRE DU PRINTEMPS

Verion film d'animation

FANTASIA

 

 

Production Walt Disney

(1940)

 

 

 

 POUR ALIMENTER TON EXPOSE DE RECHERCHES PERSONNELLES:

 

 

 

Biographie de Stravinsky

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/pedagogie/biographies/igor-stravinsky.php

http://www.musiqueray.org/igor-stravinski-biographie.html

Le sacre du printemps :

http://www.theatrechampselysees.fr/uploads/document_fiche_centenaire/sacre_du_printemps_planche.pdf

http://lewebpedagogique.com/ellada30/?p=4982

http://www.scena.org/lsm/sm5-6/RiteOfSpring-fr.htm

Super dossier:

http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/spectacles/le_sacre_du_printemps_precede_de_prelude_a_l_apres-midi_d_un_faune/fiche/storage/spectacles/liens/2010_04_16_18_21_40_dossierparcourschorgraphique.pdf

A propos de la chorégraphie de Maurice Béjart et des premières représentations du Sacre du printemps:

http://www.ina.fr/art-et-culture/arts-du-spectacle/video/I04153726/bejart-et-le-sacre-du-printemps.fr.html#

 

et pour finir

le lieu de la création:

Le théâtre des champs Elysées

 

 

 

 

 

 

PROJET MUSICAL

 

 

 

CLOCKS /Cold Play

 

 

 

 

 

Dans ce titre, le groupe Coldplay place les accents à des endroits peu habituels dans la mesure (surtout dans ce type de répertoire).

 

Les accents sont placés sur les :

12 34 5 67 8/12 34 5 67 8 / ....

 

ce qui donne une dynamique particulière à la chanson.

 

 

Nous apprendrons à jouer la partie de batterie qui souligne bien entendu ces accents.

 

VERS UN MONDE SONORE NOUVEAU

Publié le 14/07/2012 à 07:27 par punsolamusique
VERS UN MONDE SONORE NOUVEAU

 

Accord majeur, Arman (nouveau réaliste), 1962.

 

 


« un artiste n’est jamais en avance sur son époque, mais la grande majorité est loin derrière vivant encore dans le siècle passé ».

Edgard Varèse

 

.

Le début du XXeme siècle est marqué dans tous les arts par une volonté de renouveau. La première guerre mondiale remet en cause les fondements mêmes de la société héritée du XIXeme siècle et ouvre les portes du monde moderne.

Le monde des arts se libère des règles établies par le passé et trouve de nouveaux moyens d’expression.

Ces démarches créatrices seront favorisées chez les compositeurs par l’évolution des technologies d’enregistrement et de diffusion du son qui vont bouleverser la musique au XXeme siècle (cf: Decouvrir la musique, Hachette Education)


UN ARTISTE PRECURSEUR

EDGARD VARESE

(1883-1965, compositeur français naturalisé américain)

 

 

IONISATION

(1929-1931)


Edgard Varèse a très tôt exprimé dans ses œuvres sa volonté de renouveler l’aspect sonore de la musique occidentale.

Alors que les supports électroniques n’existent pas encore, il va dès les années 1920, avec des instruments traditionnels et en détournant des objets sonores (sirènes) créer une musique nouvelle.

Des compositeurs de la seconde partie du 20eme siècle, comme Pierre Boulez seront très influencés par ce compositeur visionnaire.

 


Je te propose de visionner cette vidéo dans laquelle

Pierre Boulez dirige Ionisation d'Edgard Varèse

 

 


 

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

 

Biographie Edgard Varèse

http://brahms.ircam.fr/composers/composer/3262/

Ionisation

http://www.scena.org/lsm/sm5-10/percu-fr.html

Les nouveaux réalistes

http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-nouvrea/ENS-nouvrea.htm

 

 

 

APRES 1945

Vers un monde sonore nouveau


Grâce à l’évolution des technologies les compositeurs vont pouvoir explorer un monde sonore nouveau.

C’est le départ d’une nouvelle conception de la musique que l’on nommera musique contemporaine.

La musique contemporaine prendra plusieurs trajectoires, l’une d’elle se nomme : musique concrète.

 

 


La musique concrète


La musique concrète est née en 1948 avec la création d’un studio dirigé par Pierre Schaeffer.

Il est à noter que ce genre musical n’aurait pu exister sans l’invention de l’enregistrement sonore (microphone, bande magnétique).

Il prend comme point de départ n’importe quel matériau sonore (bruit ou son instrumental) produit devant un microphone et travaillé ensuite en studio.

 


Un compositeur de musique concrète

 


Pierre Henry

(compositeur français, né en 1927)

 

 

 

 

 

 

 

VARIATION POUR UNE PORTE ET UN SOUPIR

(1963)

 

 


Ballet du Rhin - Variations pour une porte et un... par Le_Trait_dUnion

 

PSYCHEROCK

(1967)

 

Psycherock est extrait de la "Messe pour le temps présent" (1967), ballet dont la chorégraphie est signée Maurice Béjart

 

 


PIERRE HENRY - Psyché Rock par benporkofer

 

Surprise !

La musique te dit quelque chose ???

Psycherock est le générique deFuturama !

 

Qui a dit que la musique contemporaine

ne pouvait pas être populaire ?

 

 

PROJET MUSICAL

 

 

 

Queen /We will rock you

(1977)

 

Avec pour accompagnement une body percussion jouée par les élèves

(dans le style rock)

 

 


Body percussion

Je te propose de retrouver la progression de l'apprentissage de la body percussion qui accompagne le chant en suivant les leçons de ce musicien :

Leçon 1

(correspond au niveau de difficulté 1 et 2 de ta partition)

 


 

Leçon 2

(correspond au niveau 3 de ta partition)

 

 

 

 

 

 

CURIOSITES

 

 

A vos casseroles !

 


Music for one apartment and six drummers par naly

 

 

 

A VOUS DE JOUER !

 

 


Protest Song / La chanson engagée

Publié le 12/07/2012 à 07:48 par punsolamusique
Protest Song / La chanson engagée

Billie Holiday

 

Avertissement:

Séquence trouvée sur un site canadien il y a quelques années. Impossible de remettre la main sur l'auteur de la séquence. Je cherche toujours ...

 

 

 

 

Afin de garder en mémoire la magnifique interprétation de Billie Holiday, je te propose la vidéo qui nous permet de mieux percevoir l'effet saisissant que pouvait produire l'écoute de cette artiste en 1939 au Café Society de New York (Lieu "integrate").

 

 

 

 

"La salle est plongée dans le noir, le service aux tables et au bar a été interrompu. Billie Holiday est accompagnée d'un piano sur lequel elle s'appuie, un unique et petit spot éclaire son visage. Elle est immobile, le visage se cripse, dans un rictus de douleur sortent de sa bouche les premières syllabes de Strange Fruit.

Elle chante ensuite de manière très sûre, convaincue et si convaincante. Elle se montre déterminée et très concentrée.
Son élocution et son phrasé donnent aux mots une intensité et un impact si fort qu'à la fin de sa prestation un "silence de mort" se fait dans la salle ...

Ce silence pesant semble durer une éternité avant qu'un spectateur ne se mette à applaudir nerveusement ... "

 


Ce titre est devenu depuis l'hymne de toutes les victimes d'actes racistes et des minorités opprimées.Il est à noter que ce chant était interdit durant l'apartheid en Afrique du Sud (1948-1990).


Strange fruit est aujourd'hui encore interprété par de nombreux artistes.

 

 

 

STANGE FRUIT AUJOURD'HUI

 

 

Version India Arie

 

 


 

 

 

Dans un autre style, une version reggae, interprétée par le groupe UB 40


 

 

 

Version la plus récente


AARON

album 2008

Artificial Animals Riding On Neverland

 


 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Strange_Fruit

http://www.strangefruit.org/

 

 

PROJET MUSICAL

 


 

MORTS LES ENFANTS

RENAUD

 


Refrain à deux voix

+

Arrangement par les élèves

de la chanson en fonction des capacités musicales des groupes

(accompagnement piano, batterie, flûte traversière, etc ...)

 

 




MUSIQUES POUR NE PAS OUBLIER

Publié le 12/07/2012 à 06:34 par punsolamusique
MUSIQUES POUR NE PAS OUBLIER

  Le mur des noms (2005) / Mémorial de la Shoah (Paris)

 

 

 

Comment un artiste peut-il participer au travail de mémoire ?

 

 

 

 

"Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter"

 

 

George Santayana (1863-1952, philosophe américain)

 

 

 

 

ECOUTE PRINCIPALE

 

FANFARE FOR THE COMMON MAN

(1942)

AARON COPLAND

(1900-1990)

 

Copland.jpg

 

 

 

Cette œuvre s’enracine profondément dans le contexte de la seconde guerre mondiale. Composée en l'honneur des soldats américains mais aussi pour participer à l’effort de guerre suite à l’entrée en guerre des Etats-Unis dans le conflit mondial (en réponse à l’attaque du 7 décembre 1941 de Pearl Harbor par l’aviation japonaise).

Son titre souligne l'engagement des Etats-Unis du "monde libre" et de tous les hommes ordinaires (Common man) dans le combat contre le fascisme.

 


 

 

 

 

 

FANFARE FOR THE COMMON MAN

 

REPRISE PARLE GROUPE

 

EMERSON, LAKE AND PALMER

 

(1977)

 

Image de Emerson, Lake & Palmer

 

 

 

 

 

 

 

Ce même groupe quelques années plus tard, en 1997

lors d'un festival en allemagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe Lake and Palmer reprend ici l’œuvre du compositeur américain Aaron Copland : Fanfare for the Common Man.

En adaptant cette œuvre à un univers musical nouveau, ce groupe de rock progressif contribuera à transmettre aux jeunes générations une œuvre majeure de l’histoire américaine

 

 

 

 

 

FANFARE FOR THE COMMON MAN

VERSION JAZZ

 

 

 

 


 

 

 

 

LA PARTITION

 

 

 

 

 

 

 

 

CURIOSITE

 

 

 

2009

 

Investiture du président

Barack Obama

 

 

 

 

Dès les 3 premières notes, réaction immédiate !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROJET MUSICAL

 

Nuit et brouillard

(1963)

 

Jean Ferrat

 

(mort en 2010)

 

 

Adieu Jean Ferrat

 

 

 

En 1963, Jean Ferrat enregistre "Nuit et brouillard". Tandis que les radios passent en boucle les morceaux de rock-yéyé, l'auteur propose ce texte engagé afin que les plus jeunes connaissent et n'oublient pas le passé.

 

Il faut souligner que Jean Ferrat, dont le nom véritable est Tenenbaum, est personnellement impliqué dans la question de la déportation : le père de Jean Ferrat, un joaillier juif de Versailles, a été déporté et est mort à Auschwitz.

A l'âge de 12 ans, en 1942, Jean Tenenbaum a porté l'étoile jaune.

 


 

 

Le titre "Nuit et brouillard" vient de l'expression allemande "Nacht und nebel" utilisée par les nazis. Cette expression désigne alors un décret du 7 décembre 1941 qui ordonne la déportation pour tous les ennemis ou opposants du Reich.

 

Alain Resnais en 1955, a utilisé ce même titre pour son film documentaire sur la déportation.

 

 

 

 

Autre séquence en relation:

http://punsolamusique.centerblog.net/3-affiche-rouge

 

 

L'AFFICHE ROUGE

Publié le 11/07/2012 à 07:25 par punsolamusique
L'AFFICHE ROUGE

 

 

Avertissement

L'article qui suit n'est pas mon cours, il recense juste tous les documents étudiés en classe avec les professeurs qui travaillent cette séquence. Les analyses des œuvres sont faites en classe mais n'apparaissent pas forcement ci-dessous.

Si vous travaillez  dans le cadre de l'HDA, faites bien attention à ne pas faire de votre exposé, un exposé d'histoire.

Durant cet oral vous devez parler des œuvres artistiques, des procédés artistiques utilisés par ces hommes dans leurs œuvres tout en les replaçant dans le contexte historique. Le déroulement de l'article proposé ci-dessous n'est donc pas forcément celui qu'il faut adopter pour votre oral.

Pour vous guider, n'oubliez pas le fil conducteur de votre exposé : votre problématique.

 

 

 

Comment un artiste peut-il participer au travail de mémoire ?

 

 

 

 

 

En février 1944, une gigantesque affiche rouge, tirée par la propagande allemande en 150000 exemplaires, est placardée sur les murs des grandes villes de France ; elle est aussi reproduite sur des tracts distribués dans les rues.. Cette affiche, vite appelée « l’Affiche rouge », présente les portraits de dix résistants parmi les 23 membres du « groupe Manouchian » qui vont être fusillés au Mont-Valérien le 21 février 1944.

Cette affiche, commanditée par les nazis, vise à démontrer à la population française, que ces hommes ne sont pas des libérateurs mais des terroristes, que la résistance n’est pas une armée de libération pour la France mais un groupe de dangereux criminels composé de communistes, d’étrangers et de juifs.

Cette affiche est donc une image de propagande dont le but est d’influencer la population française pour qu’elle ne soutienne pas ces hommes.

 

 

CONTEXTE HISTORIQUE: POUR ALLER PLUS LOIN

 

Voici un excellent documentaire en 4 parties, réalisé par Jorge Amat et Denis Peschanski (historien).

 

 

 

 

 

Partie 2

http://www.dailymotion.com/video/x8maet_la-traque-de-lyaffiche-rouge-2-4_school

Partie 3

http://www.dailymotion.com/video/x8ma0a_la-traque-de-lyaffiche-rouge-3-4_school

 

Dernière partie

 

 

 

 

Le contexte historique / le groupe Manouchian

http://lhistgeobox.blogspot.com/2011/01/227leo-ferre-laffiche-rouge-1959.html

 

 

Lettre de Manouchian

à Mélinée

 

 

 

 

La lettre:

 

http://lanyana.free.fr/lettre_manouchian.html

 

 

1955

LOUIS ARAGON

 

STROPHES POUR SE SOUVENIR

 

 

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant.

Louis Aragon,Le Roman Inachevé

 

 

 

 

Aragon a écrit ce poème à l’intention des français de 1955 qui ont tendance à oublier les sacrifices héroïques qui eurent lieu durant la seconde guerre mondiale : « onze ans déjà que cela passe vite onze ans ». Il veut lutter contre l’oubli.

Le titre est explicite : « Strophe pour se souvenir » : le poème commémore le sacrifice des 23 Résistants du groupe Manouchian : « MORTS POUR LE FRANCE ». Le but d’Aragon est de rappeler à ses contemporains que leur liberté a été chèrement acquise. Le poète nous invite donc au"travail de mémoire".

 

 

 

LE POEME: POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

Etude de l'affiche et du poème :

http://lettres.ac-aix-marseille.fr/college/lectimag/affiche.htm

Analyse du poème :

http://www.bacdefrancais.net/strophes.php

Toutes les questions que tu peux te poser sur ce poème :

http://lettres.ac-aix-marseille.fr/college/lectimag/affiche.htm

http://www.discip.ac-caen.fr/lettres/lettres-modernes/IMG/doc/Poesie_engagee_Aragon_Strophes_pour_se_souvenir.doc

Toutes les réponses à ces questions:

http://prepabac.e-monsite.com/pages/bac-de-francais/commentaires-lectures-analytiques-bac-de-francais-pages-cachees/aragon-strophes-pour-se-souvenir-fonctions-du-poete-et-de-la-poesie-devoir-de-memoire-messages-d-espoir-et-denonciations.html

Sur Aragon :

http://agora.qc.ca/dossiers/Louis_Aragon

Devoir de mémoire / Travail de mémoire / Devoir d'histoire:

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/devoir_de_memoire.htm

 

 

 

 

1959 – Léo Ferré chante

"L’affiche rouge"

 

 

 


« L’affiche rouge » est une mise en musique du texte de Louis Aragon proposée en 1959 par Léo Ferré (auteur, compositeur, interprète français, né en 1916, mort en 1993) .

Nous pouvons noter une mise en musique très particulière du texte. L’arrangement proposé vise à mettre en valeur le texte d’Aragon et à le dramatiser.

Léo Ferré n’est quasiment accompagné que d’un chœur mixte qui chante A Capella sur des onomatopées.

Léo Ferré a donc fait le choix de ne mettre aucun instrument, le texte est mis à nu.

Léo Ferré déclame le texte plus qui ne le chante et souligne certains mots (hirsute, menaçant, sang…).

Sa voix est chargée d’émotion (soulignée par le vibrato dans la voix).

Un roulement de tambour va rompre brutalement la continuité de ce chant, il évoque la condamnation à mort des 23 membres du groupe Manouchian.

Léo Ferré s’inscrit avec cette interprétation dans la même démarche que Louis Aragon.

Ces deux artistes engagés nous invitent à travers leurs œuvres au devoir de mémoire.

 

 

PROCEDES MUSICAUX

QUI PERMETTENT LA MISE EN VALEUR

DU TEXTE

 

 

Affiche rouge \xC3\xA9l\xC3\xA9ments musicaux : affiche analyse de en la mise musique rouge

 

 

LEO FERRE: POUR ALLER PLUS LOIN ...

 

Biographie Léo Ferré :

http://www.lehall.com/consultez-l-histoire/artistes/ferre-leo

http://www.ramdam.com/bio/leo-ferre-biographie/

Ecouter d'autres titres de Léo Férré :

http://www.deezer.com/fr/music/leo-ferre

 

 

HERITAGES

 

2008 BERNARD LAVILLIER

Interprète "L'affiche rouge" en concert

 

 


 

 

 

 

2009- LACOMPAGNIE "MEMOIRES VIVES"

Intègre "L'affiche rouge" dans son spectacle :

"A NOS MORTS"

 

 

 


 

 

 

 

2009 L'ARMEE DU CRIME

Film réalisé par Robert Guédiguian

 

 

 

 

 

BANDE ANNONCE DU FILM

 

 

 


 

 

 

LE REALISATEUR

 

 


 

 

Dossier pédagogique du film

http://enseignants.larmeeducrime-lefilm.com/index.php/ressources


DERNIERS ARTICLES :
Le temps de l'insouciance
    Chers élèves,    Voici venu le temps des vacances,  le temps de l'insouciance.  Temps précieux qu'il nous faut ô combien savourer    Profitons de ce temps pour flâner
La musique: ça se fête !!!
      Nous avons le plaisir de clôturer le Parcours jazz au Collège* 2014 avec  un dernier concert donné dans le cadre de la fête de la musique le 21 juin à 18H30 dans le
L'épreuve orale d'HDA ça se prépare: acte II !
  Voici quelques conseils méthodologiques pour préparer ton oral d'histoire des arts   ***   Attention,  cette épreuve est un examen, il te faut donc suivre scrupuleuseme
Répétition générale de l'Orchestre du Capitole de Toulouse
  Dans le cadre du projet culturel de l'établissement, les élèves de 604, 605 et 607 participeront à une sortie pédagogique organisée par les professeurs d'Education Musi
Se raconter en chanson
  "Ce qu’on n’ose pas dire, on le chante.  Ce qu’on n’ose pas écrire, on le met en musique."   Juliette Gréco            Certaines chansons peuvent-elles appartenir aux